Alain Mingam

Alain Mingam (France, Finistère, 1946) débute comme reporter-photographe à l’agence Sipa Press, puis à l’agence Gamma dont il devient rédacteur en chef. Il rejoint Sygma où il occupe le poste de directeur des rédactions. Il est commissaire d’expositions et organisateur de manifestations.

Livre

Goran Tomašević
Chronologie d’une édition exceptionnelle

Boys play with a ball in front of oil fields burned by Islamic State fighters in Qayyara, south of Mosul, Iraq November 23, 2016. REUTERS/Goran Tomasevic

Du 3 au 9 octobre 2022, Bayeux accueille l’annuel Prix des correspondants de guerre. Au salon du livre, cette année Goran Tomasevic signera son « livre-évènement ». Alain Mingam qui, avec Lois Lamerhubber l’éditeur, a été a ses cotés pour la sélection des photos nous raconte cette aventure éditoriale. Voir la suite

Palestine

Sabra et Chatila
Un impossible oubli, un devoir de mémoire

Surviving families returned to the refugee camps of Sabra and Shatila near Beirut to assess the extent of the massacre of 300 to 1500 Plestinians by Christian militiamen . The killong took place while the Israeli army was stationed around the Palestinian refugee camps. Photo ©Alain Mingam

J’ai fait connaissance avec la guerre en débarquant en 1976 à Beyrouth lors de mes débuts professionnels avec l’agence Sipa-Press avant de rejoindre Gamma en 1977. Parmi tous les reportages réalisés sur les purulences de l’âme humaine que sont tous les conflits « couverts » de Kolwezi à Kabul, Téhéran ou Bagdad, l’ampleur du massacre de Sabra et Chatila est avec l’exécution d’un traître en Afghanistan celui qui occupe une place à part dans ma mémoire de photojournaliste .Voici pourquoi.  Voir la suite

Livre

Goran Tomašević
« Une vision dantesque de notre humanité »

RDC – Photo par courtoisie © Goran Tomašević / Edition Lammerhuber

Pour sa quatrième exposition au festival international de photojournalisme Visa pour l’image, le photographe Goran Tomašević de l’agence de presse Reuters, publie un livre regroupant 254 photographies des innombrables conflits qu’il a couverts depuis ses débuts en Yougoslavie en 1991. Une exposition et un livre à ne pas manquer.

Voir la suite