Jean-François Leroy

Jean-François Leroy (France, Paris, 3 octobre 1956) est un journaliste, passionné de photographie, il a collaboré aux magazines Photo-Reporter, Le Photographe, Photo-Revue et Photo Magazine. Dans les mêmes temps, il fait des reportages pour l’agence Sipa Press.
En 1988, il devient agent de Dominique Issermann.
En 1989, aux côtés de Yann Arthus-Bertrand, il réalise « 3 jours en France« , une opération qui peint le portrait de la France en 1989, 150 ans après l’invention de la photographie.
Depuis septembre 1989, il organise le Festival International de Photojournalisme « Visa pour l’Image – Perpignan ».
De 1997 à 2009, il s’associe au groupe Hachette Filipacchi à travers la société Images Evidence qu’il rachète en juillet 2009 et dont il est président.

Livre

Goran Tomašević
« Une vision dantesque de notre humanité »

RDC – Photo par courtoisie © Goran Tomašević / Edition Lammerhuber

Pour sa quatrième exposition au festival international de photojournalisme Visa pour l’image, le photographe Goran Tomašević de l’agence de presse Reuters, publie un livre regroupant 254 photographies des innombrables conflits qu’il a couverts depuis ses débuts en Yougoslavie en 1991. Une exposition et un livre à ne pas manquer.

Voir la suite

Festival

Visa pour l’image
L’édito de Jean-François Leroy

]Vyacheslav Veremiy • Andrea Rocchelli • Andrei Mironov • Igor Kornelyuk • Anton Voloshin • Anatoly Klyan • Andrei Stenin • Serhiy Nikolayev • Pavel Sheremet • Vadym Komarov • Yevhenii Sakun • Roman Nezhyborets • Brent Renaud • Maks Levin • Oleksandra Kuvshynova • Pierre Zakrzewski • Oksana Baulina • Mantas Kverdaravicius • Vira Hyrych • Oleksandr Makhov

Voir la suite

Article

Photojournalisme : un Visa entre grogne et espoir

Visa pour l'image 2015
Le fameux “2ème étage” du Palais des congrès où se rencontrent les professionnels du photojournalisme. © Geneviève Delalot

La 27ème édition du festival Visa pour l’image se déroule jusqu’au 15 septembre 2015. Le premier week-end a été marqué par une hausse de la fréquentation des expositions de 22%. Plus de 133 000 € de prix ont été remis aux photojournalistes. Le festival sort de la morosité, mais l’avenir reste incertain.

Voir la suite

Article

Le World Press Photo disqualifie le photographe Giovanni Troilo

giovanni-troilo
Photo (c) Giovanni Troilo

Chaque année, la communauté internationale du photojournalisme s’échauffe sérieusement après l’attribution des très convoités prix du World Press Photo. Cette année, suite à une protestation du maire de Charleroi, l’organisation a disqualifiée mercredi 4 mars le photographe primé dans la catégorie « Problématiques contemporaines » après une ridicule valse hésittion.

Le World Press sur une pente glissante par Thomas Haley

Voir la suite