Covid 19

Les incidences de la crise du coronavisrus dans le monde du photojournalisme

CORONAVIRUS Edouard Elias : « Par rapport à un confinement passé, celui-ci a plusieurs avantages : des livres à foison, des fichiers à traiter, de la nourriture, du soleil et du calme, beaucoup de calme..

©Helen Pambrun

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des agences de presse, des agences photographiques, des collectifs de photographes, des photographes indépendants et des institutions ou festivals pour connaître la situation face à cette crise sanitaire mondiale. Aujourd’hui, la réponse d’Edouard Elias.

(Suite)

CORONAVIRUS Sylvaine Lecoeur / PixPalace : « les inscriptions de photographes sont en hausse sur PixTrakk, ils ont du temps pour surveiller l’utilisation de leurs photos»

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des agences de presse, des agences photographiques, des collectifs de photographes, des photographes indépendants et des institutions ou festivals pour connaître la situation face à cette crise sanitaire mondiale. Aujourd’hui, la réponse de Sylvaine Lecoeur, directrice commerciale de PixWays.

(Suite)

CORONAVIRUS Philippe Guionie / Résidence 1+2 : « A ce jour, nous maintenons la semaine d’ouverture de la Résidence 1+2 à Toulouse »

 

Philippe Guionie ©François Mouriès

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des agences de presse, des agences photographiques, des collectifs de photographes, des photographes indépendants et des institutions ou festivals pour connaître la situation face à cette crise sanitaire mondiale. Aujourd’hui, la réponse de Philippe Guionie, directeur de la Résidence 1+2 de Toulouse.

(Suite)

CORONAVIRUS Wilfrid Estève / Hans Lucas : « …certaines situations ont été parfois lourdes à gérer sur le plan psychologique pour les photographes. »

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des agences de presse, à des agences photographiques et à des collectifs de photographes pour connaître la situation face à cette crise sanitaire mondiale. Aujourd’hui, la réponse de Wilfrid Estève, directeur de la plateforme collaborative Hans Lucas.

(Suite)

CORONAVIRUS  Morlaix confiné, mords les ! par Alain Mingam

Morlaix ©Benoist Degonne

Alain Mingam, l’ancien grand reporter et rédacteur en chef de Gamma et de Sygma, est aujourd’hui un commissaire d’exposition et supporter d’A l’œil confiné dans sa Bretagne natale et bien-aimée. De retour de Morlaix le dimanche 29 mars 2020, il confie ses impressions avec les photographies de Benoist Degoone.  Saute d’humeur, anticipation ?

(Suite)

[PHOTO] Morlaix confiné

Morlaix ©Benoist Degonne

Benoist Degonne a commencé à l’adolescence la photographie comme photographe animalier. Après une formation et quelques années à travailler dans la recherche scientifique dans le Nord, Benoist s’est formé à la photographie de reportage et de studio et a créé son entreprise en 2010, le Studio DEGONNE. Depuis, il réalise des reportages pour la presse et les entreprises et des tirages d’art pour photographes. (Suite)

CORONAVIRUS Clément Saccomani / Noor : « Il nous faut penser de manière solidaire, il n’y a plus de place pour les problèmes d’ego »

(c) Pep Bonnet / Noor

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des agences de presse, a des agences photographiques et à des collectifs de photographe pour connaître la situation face à cette guerre mondiale et sanitaire. Aujourd’hui, la réponse Clément Saccomani managing director de Noor Images basée à Amsterdam.

(Suite)