Sarah Caron

Regards photographiques au féminin

Pakistan
« Movida Massala » Les nuits de Lahore © Sarah Caron

Le travail de cinq photographes, Sarah Caron, Marie Dorigny, Isabel Munoz, Marianne Rosenstiehl, Sabine Weiss et celui de la plasticienne Gabriella Zalapi est exposé à la galerie HEGOA jusqu’au 29 mars 2015. Intimité et générosité, à voir.
(Suite)

Exposition: Je me souviens… Sarah Caron

Nablus, West Bank (c) Sarah Caron / Polaris / Starface

Michel Puech publie dans La lettre de la photographie, lettre quotidienne en français et en anglais.

 

Le Musée de la Photographie André Villers de Mougins, dans l’arrière-pays de Cannes sur la Côte d’Azur, organise la première rétrospective du travail de cette reporter photographe dont les photos sont publiées habituellement par les plus grands magazines. (Suite)

Sarah Caron

Land of the Pure. Jeune homme du village de Nathiagali, Khyber Pakhunkthwa Novembre 2007 © Sarah Caron

 

Michel Puech publie dans La lettre de la photographie, lettre quotidienne en français et en anglais.

 

Sarah Caron a publié fin 2010 deux livres sur le Pakistan. « Pakistan, land of the pure » un petit livre par le format, peuplé de grandes photos et « Le Pakistan à vif » un long récit-reportage t sur ce pays qui effraie et fascine l’occident. Le résultat des multiples séjours de cette photojournaliste qui travaille pour les plus grands journaux du monde. (Suite)

Sarah Caron

Michel Puech publie dans La lettre de la photographie, lettre quotidienne en français et en anglais.

 

Sarah Caron published two books about Pakistan in 2010. « Pakistan, land of the pure », a small book full of major pictures and « Pakistan à vif » (Pakistan on the edge), a long photo essay about about a country that frightens and fascinates. The result of multiple trips for this photographer who works for some of the world’s most prestigious magazines. (Suite)