Agences de jadis

CIRIC – Centre International de Reportages et d’Information Culturelle (1984-2020)

Mis à jour le 24 avril 2021 par Redaction

 

Centre International de Reportages et d’Information Culturelle (CIRIC), agence de presse de 1985 à 2006.

Agence de presse[1] – Fondateur : Père Chevalier, missionnaire de Saint-François-de-Sales d’Annecy et Michel Gauvry, directeur, rédacteur en chef (de 1984 à 2003)

  • 6 septembre 1984 – 15 mai 2008[2]
  • 4 rue Jean Lantier, Paris 1er arrondissement (1984 à 1993)
  • 47 quai des Grands Augustins, Paris 6ème arrondissement (1993 à 2003)
  • Bayard Service Edition Place Victor Hugo à Issy-les-Moulineaux (2003 à 2013)
  • 18 rue Barbès, Montrouge, Hauts-de-Seine (2014 à 2020)

Fondateur : Père Chevalier, missionnaire de Saint-François-de-Sales d’Annecy et Michel Gauvry, directeur, rédacteur en chef (de 1984 à 2003)

Agence photographique spécialisée sur « le fait religieux, couvrant toutes les religions dans leurs dimensions fondamentales, sociales et institutionnelles. Le social, traitant les engagements sociaux, la lutte contre les exclusions, les minorités, les droits de l’homme. Les portraits de personnalités, notamment religieuses. L’art sacré. » Le CIRIC dispose d’environ 4 millions d’images couvrant la période de 1945 à nos jours. A noter que les archives photographiques de l’hebdomadaire La Vie Catholique créé à la Libération sont intégrées à l’agence.

Le Père Chevalier a créé le CIRIC, en Suisse à Genève, après le concile Vatican II. Ce premier fonds photographique destiné à illustrer les problèmes liés au développement dans les pays du tiers-monde est ensuite transféré à Paris et confié au Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD) aujourd’hui appelé CCFD Terre Solidaire. La société CIRIC est une SARL créée le 6 septembre 1984, confiée à Michel Gauvry qui en a assuré le développement jusqu’en 2003.

En février 2003, CIRIC déclare être en cessation de paiement et le 17 novembre 2003, le tribunal de commerce de Paris accepte un plan de cession à Bayard Service[3], une filiale du groupe Bayard Presse. La cession sera définitivement actée le 13 mai 2008.

A la suite de la reprise par Bayard Service, Michel Gaudry quitte la rédaction en chef et est remplacé par son adjointe Claude Ganter entrée dans l’agence en 1995. Elle est assistée d’Edith Misset, de Jean-Matthieu Gauthier pour l’édition des images, et de Caroline de Saint-Léger pour l’administration. Le Ciric fait travailler très régulièrement une dizaine de photographes professionnels et plusieurs dizaines de photographes plus amateurs mais impliqués dans toutes les religions dans le monde entier. Parmi les plus anciens collaborateurs, citons Patrice Thébault, Jacques Cousin, Brigitte Cavanagh, Sean Sprague, Jean-Claude Gadmer, Jean-Pierre Pouteau, Jean-Michel Mazerolle, Philippe Glorieux. Ces dernières années, Corinne Simon, Alain Pinoges, Jean-Matthieu Gauthier, Guillaume Poli, Stéphane Ourounoff, Cyril Badet, Nabil Boutros ont été les plus actifs. Jean-Matthieu Gauthier secondait Claude Gunter à la rédaction en chef.

Autre importante source d’images, une collaboration trentenaire avec l’agence Catholic Press Photo de Rome, accréditée auprès du Vatican avec les signatures d’Alessia Giuliani, Migliorto et Giancarlo Giuliani. Ajoutons la production allemande de la Katholische Nachrichten Agentur (KNA) et l’on comprend que le CIRIC est une agence essentielle pour la presse confessionnelle qui est très gourmande en images, qu’elle soit catholique, protestante ou israélite. Du côté de la presse généraliste, le CIRIC présente l’avantage de disposer de photographies parfaitement documentées (légendes et mots-clés). Cette qualité a été très appréciée par les grands quotidiens ou les hebdomadaires. L’édition scolaire est également un gros client.

A l’été 2020, Bayard Service, la société qui héberge CIRIC annonce un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) en raison d’une chute des commandes d’éditions de publications des diocèses consécutive au Covid-19. Le 11 octobre 2020, les photographes reçoivent un courriel de Pascale Maurin, directrice générale de Bayard Service, leur annonçant qu’« à compter du 1er décembre 2020, nous ne serons plus en mesure d’accepter vos nouvelles réalisations mais l’accès à vos photos présentes dans notre base sera toujours possible à ce jour pour nos clients. » A ce jour, l’avenir du fonds photographique est incertain.

Tous nos articles conernant CIRIC

[1] Agrément de la CPPAP de 1985 à 2006

[2] Dates de création et de radiation de la société CIRIC enregistrée au Tribunal de commerce de Paris sous le n°330 526 062 en tant que SARL

[3] Bayard Service SAS, dont le Groupe Bayard est l’actionnaire unique, immatriculé le 8 novembre 1958 à Lille sous le n°458 506 011 dont le siège social est ZAC du Moulin, allée Hélène Boucher, 59118 Wambrechies