Vizo
Agence de presse (dates inconnues)

Mis à jour le 1 août 2022 par Redaction

PARIS MATCH N°1425 du 18 septembre 1976

 

L’agence VIzo a été fondée par Renaud Martinie, après son départ de l’agence Les Reporters Associés.  Elle a laissé peu de trace.

Monique Kouznetzoff, également transfuge des Reporters Associés en a été salariée comme journaliste dès sa fondation. Goksin Sipahioglu, qui l’a fréquemment citée dans des interviews y a collaboré, tout comme Gilles Caron [1] ou Alain Dagbert futur associé de l’agence Viva.

Dans Les dossiers secrets de Paris Match, Jean Durieux et Patrick Mahé y font référence à propos de la couverture de Paris Match consacrée à la mort de Mao Zedong en 1976, au moment ou Daniel Filipacchi en a pris le control et ou Roger Therond est « L’œil » de l’hebdomadaire.

« Sur un horizon de mer, en casquette prolétarienne et lon manteau battu par le vent, sa silhouette (ndlr : celle de Mao) occupe toute la couverture. Une photo signée Vizo. C’est une petite agence qui a vu naitre au photo reportage Goksin Sipahioglu, le fantasque créateur de la future agence Sipa, et Gille Caron. [2]»

 

 

Notes

[1] 14 mai 2013 – « Monique Kouznetzoff : l’égérie témoigne » in A l’œil. Source : https://www.a-l-oeil.info/blog/2013/05/14/gammasygma-monique-kouznetzoff-legerie

[2] Les dossiers secrets de Paris Match de Jean Durieux et Patrick Mahé Editions Robert Laffont 2009 page 161