Universal Photo
Agence de presse photo française (1949 – 1994)

Mis à jour le 1 août 2022 par Redaction

EPP

Universal Photo est une agence de presse[1] (1949 – 3 février 1994) [2]

L’agence de presse Universal Photo a été fondée en 1949 par René Graillet [4] avec deux photographes Albert Gaillourdet [5] et René Hélier. « Elle était installée dans des sous-sols de la rue de Caumartin. » Jean Moulia[6], en est directeur et rédacteur en chef jusqu’en 1971. « En 1962, Jean Moulia mon père m’a fait embaucher à l’agence » se souvient Michel Moulia[7] « je m’occupais de l’archivage et des expéditions aux journaux clients. Nous avions un coursier-cycliste qui amenait les plis dans les gares pour les quotidiens de province. C’était une petite agence qui marchait bien mais quand, par exemple, les deux photographes, Albert Gaillourdet et Marius Lagraviere allaient faire un match de foot, l’AFP avait une camionnette avec un laboratoire pour développer les films… »

Dans les années 1950 et 1960, Universal Photo couvre essentiellement l’actualité parisienne politique, sociale et culturelle. Son fonctionnement est très proche de l’AGIP de Robert Cohen et de Keystone mais elle ne bénéficie pas d’un réseau international. En 1976, Universal Photo dépose le bilan. Les actifs sont repris par un publicitaire Michel Michelon qui revend à un certain Jean-Claude Meritte. Cette période de deux ans n’a pas laissé beaucoup de traces. Mais, « Pierre Belfond, mon père s’intéressait beaucoup aux fonds photographiques et il a créé une nouvelle société en mai 1978 pour reprendre Universal Photo. » témoigne Jean-Daniel Belfond[8]. « A la fin de mon service militaire, en décembre 1979 il m’a confié la direction de l’agence. Nous étions trois, Michel Moulia qui était alors le rédacteur en chef et le tireur, Claude Stefan[9] le seul photographe et une secrétaire. »

« Tous les matins, Michel Moulia lisait toute la presse pour noter les évènements à couvrir. Un nouveau ministre ? Il prenait rendez-vous pour le photographe ; ensuite il faisait quarante tirages pour expédier à nos quarante clients, essentiellement des quotidiens de province. Michel Moulia et la secrétaire consultaient également tous les journaux que nous recevions en service de presse pour reconnaitre les images publiées qui étaient ensuite facturées selon le tirage du quotidien. »

En 1982, les Belfond créent une nouvelle agence Edimedia qu’ils installent rue Beaubourg et déménagent Universal Photo qui reste néanmoins une société distincte. « J’ai beaucoup appris à Universal Photo. J’ai refait tout le classement des archives dans des boites neuves et j’essayais de développer l’agence. J’ai entrepris un tour de France des quotidiens pour leur proposer un abonnement mensuel et un accès libre à toutes nos photographies, mais après une quarantaine de visites, je n’avais récolté aucun contrat ! En fait, les journaux cherchaient à se débarrasser des petites agences au profit de l’AFP qui, dans les années 1980, a relancé son service photo. A cette époque Il y avait déjà une rupture technologique, les quotidiens de province travaillaient avec le service de téléphoto de l’AFP. Même si j’avais réussi à équilibrer la gestion avec un chiffre d’affaires d’un million de francs, il n’y avait pas moyen de développer Universal Photo et nous avons arrêté la société dans les années 1990. »

Pierre Belfond a alors confié la diffusion du fonds photographique à Göksin Sipahioglu et il est toujours accessible à l’agence Sipa Press. La BNF détient également des épreuves de photographes qui ont collaboré à Universal Photo.

  • ? rue de Caumartin, Paris 9ème arrondissement (1949)
  • 42 rue des Jeuneurs, Paris 2ème arrondissement (à compter du 16 octobre 1968[3] – jusqu’en 1981)
  • 13 rue de la Petite Boucherie, Paris 6ème arrondissement (Editions Belfond)
  • 58 rue Beaubourg, Paris 3ème arrondissement (de 1982 à la fin d’activité)

Hçtes

[1] Universal Photo bénéficie d’un agrément de la CPPAP de 1968 à 1996.

[2] Universal Photo SARL, société créée par les Editions Belfond pour reprendre l’agence après le dépôt de bilan de l’agence d’après-guerre. Universal Photo SARL immatriculée au registre de commerce de Paris le 5 mai 1978 sous le n°318 069 689 et dissoute le 3 février 1994.

[3] Rapport du sénateur Jean Fleury sur les agences de presse, séance du 8 octobre 1970

[4] René Graillet ( France, 22 mai 1908 – France, Rouret, 8 juillet 1977) est, selon Michel Moulia, le fondateur d’Universal Photo.

[5] Albert Gaillourdet (France, Malakoff 5 mars 1919 – France Vendôme 28 novembre 2001) est un journaliste français détenteur de la carte de presse jusqu’en 1978 (CCIJP n°11 975)

[6] Jean Moulia (France, Paris, 11 mars 1906 – Paris, 26 novembre 1992), journaliste directeur d’Universal Photo

[7] Michel Moulia (Paris, 17 avril 1936), journaliste (CCIJP n° 29 773), rédacteur en chef d’Universal Photo entretien avec l’auteur le 10 février 2021

[8] Jean-Daniel Belfond, éditeur, entretien avec l’auteur en janvier 2021

[9] Claude Stefan (Troyes, 3 janvier 1952), journaliste photographe (CCIJP n°34 220)