Fronts

Hot news et questions d’actualité

Exposition

Emmanuel Ortiz
Retour de la guerre d’un siècle

Ukraine ,Odessa ; Mars 2022 :Alors que l’offensive des forces russes fait rage au Nord et Est de l’Ukraine,la ville d’Odesa,sur la Mer Noire,attend.En effet,des rumeurs d’attaque au sol par l’Est et de débarquement,maintiennent la pression dans la population.Les sirenes d’alarme,ne perturbent pas plus que ça les habitants. Le centre ville est truffé de hérissons,défenses antichar.

A Alençon (Orne) jusqu’au 6 novembre 2022, sur les grilles extérieures de l’Hôtel du Département, 27 boulevard de Strasbourg, on peut découvrir le reportage photographique d’Emmanuel Ortiz sur la guerre en Ukraine.

Voir la suite

Livre

Sabra et Chatila
« Pour que cesse l’oubli »

The massacre of 800 Plastinians in Sabra & Chatila in Lebanon, corpses of Palestinians are strewn in a camps lane – Photo ©Marc Simon

Au moment où l’on va commémorer les quarante ans du massacre de Sabra et Chatila, je me dis que ce serait intéressant de relancer un article d’octobre 2012 écrit à l’occasion de la sortie du livre témoignage de Marc Simon et Jacques-Marie Bourget. Voir la suite

Palestine

Sabra et Chatila
Un impossible oubli, un devoir de mémoire

Surviving families returned to the refugee camps of Sabra and Shatila near Beirut to assess the extent of the massacre of 300 to 1500 Plestinians by Christian militiamen . The killong took place while the Israeli army was stationed around the Palestinian refugee camps. Photo ©Alain Mingam

J’ai fait connaissance avec la guerre en débarquant en 1976 à Beyrouth lors de mes débuts professionnels avec l’agence Sipa-Press avant de rejoindre Gamma en 1977. Parmi tous les reportages réalisés sur les purulences de l’âme humaine que sont tous les conflits « couverts » de Kolwezi à Kabul, Téhéran ou Bagdad, l’ampleur du massacre de Sabra et Chatila est avec l’exécution d’un traître en Afghanistan celui qui occupe une place à part dans ma mémoire de photojournaliste .Voici pourquoi.  Voir la suite

Fronts

Le journaliste Oleh Baturyn libéré 8 jours après sa disparition

Le journaliste ukrainien Oleh Baturyn porté disparu, ci-dessous un appel du CPJ et, en dessous,  des nouvelles données par la famille.

Mise à jour : New York, le 20 mars 2022 – Le Comité pour la protection des journalistes se félicite de la libération du journaliste ukrainien Oleh Baturyn et renouvelle ses appels à toute personne ayant des informations sur le lieu où se trouve la journaliste disparue Viktoria Roshchina à se manifester immédiatement, a déclaré le CPJ dans un communiqué dimanche. Voir la suite