Exposition

Chris Killip
Working class hero

Dernière révision le 10 mars 2023 à 08:31 par la rédaction

GB. England. Lynemouth, Northumberland. Cookie in the snow.<b From the project ‘In Flagrante’ 1973-1985. © Chris Killip Photography Trust / Magnum Photos

 

Exposition d’un auteur majeur de la scène photographique britannique et dont l’œuvre se situe à l’égal de celles d’Eugène Smith ou Walker Evans.

Sont présentés quatre des projets que Killip réalisa dans les années 70 et 80 et dont les images sont aujourd’hui reconnues comme faisant partie des plus importants témoignages visuels de la vie britannique de cette période. La cinquantaine de photographies en noir et blanc présentées couvre les quinze années au cours desquelles Killip a été le plus prolifique: Isle of Man (1970-73) où il a grandi, Seacoal (1976-84), Skinningrove (1982-84) et In Flagrante (1973-85) son oeuvre majeure sur l’impact dévastateur de la désindustrialisation sur les populations du nord de l’Angleterre.

Documentant la vie quotidienne de celles et ceux qui sont confrontés à des changement brutaux, il a construit une réelle intimité avec ses sujets n’hésitant à vivre sur place durant de longues périodes. Aucune condescendance ni misérabilisme dans ces images mais l’expression d’une forte empathie comme avec les pêcheurs de Skinningrove ou les anciens mineurs devenus « pêcheurs de charbon » de la plage de Lynemouth où il vivra pendant 18 mois dans une caravane. Souvent ces photos ont été présentées comme le témoignage de la politique économique menée par Margaret Thatcher, étiquette qu’il a toujours essayé d’enlever de son travail. Il a précisé dans son livre In Flagrante, que quatre premiers ministres différents étaient arrivés au pouvoir pendant cette période. Ce témoignage lucide, à la fois poétique et tragique, servi par une grande maitrise de la composition, est le récit honnête d’un monde en mutation dont l’écho résonne encore aujourd’hui dans l’histoire britannique.

« La photographie que je pratique se déroule dans un temps et un lieu précis, et dépeint des moments réels de la vie des gens. D’une certaine manière, je me considère comme un historien, mais pas avec des mots. L’histoire est le plus souvent écrite dans une certaine perspective et rarement du point de vue de ceux qui l’ont subie. » (Chris Killip)

Exposition

Chis Killip, an anthology

Jusqu’au au 06 mai 2023

Galerie Magnum Photos
68 Rue Léon Frot, 75011 Paris

A voir

Livre

In flagrante two

Ed. Steidl

Play list

London calling, The Clash

Working class hero, John Lennon and Plastic Ono Ban

Murder, The Pogues

Which side are you on? Dropkick Murphys

Gilles Courtinat
Les derniers articles par Gilles Courtinat (tout voir)