Exposition

Helvécia
Une histoire coloniale suisse oubliée

Dernière révision le 4 novembre 2022 à 10:31 par la rédaction

La doyenne d’Helvécia, Maria de Conceiçao, surnommée Dona Cocota 2015 © Dom Smaz

Il s’agit d’un aspect peu connu de l’histoire helvétique. Si la Suisse n’a jamais eu de pays placés sous sa domination, elle a néanmoins collaboré avec des puissances coloniales à l’appropriation de terres étrangères et à la pratique esclavagiste.

L’exposition présente la rencontre avec les habitant(e)s d’Helvécia au Brésil, au croisement d’une quête identitaire et d’une recherche sur le passé de cette ancienne colonie suisse. Le village est une ancienne colonie germano-helvétique nommée à l’origine Leopoldina et dont le nom actuel garde le souvenir de l’une de ses plantations baptisées ainsi par un colon suisse.

Fondée en 1818, Helvécia se développe avec la culture du café dont elle produit plus de 90% de celle de l’état de Bahia jusqu’à devenir l’un des plus importants exportateurs de café du Brésil au milieu du 19e siècle. Cette réussite est due à l’exploitation à grande échelle de personnes réduites en esclavage, pratique soutenue par le gouvernement fédéral. En 1888, la loi abolissant l’esclavage au Brésil sonne le glas de la colonie. Depuis, les personnes mises en esclavage et leurs descendants sont restées sur les terres abandonnées par leurs propriétaires.

Gilles Courtinat

Helvécia. Une histoire coloniale oubliée

Exposition de Dom Smaz

Musée d’ethnographie de Genève,

Jusqu’au 08 janvier 2023.

www.meg.ch

Le site du photographe

Gilles Courtinat
Les derniers articles par Gilles Courtinat (tout voir)