Photographie

Mikhail Smodor
Au temps des soviets

Groupe d’étudiants en propagande et en éducation politique, 1929. © Mikhail Smodor

Le 9 novembre 1917, dans la foulée des événements de Saint-Pétersbourg et Moscou, le régime soviétique s’installe pour prendre le pouvoir à Galich, une ville dans l’est de la Russie.

 

Mikhail Smodor [1] y tient, depuis une dizaine d’années, un studio photo et a commencé à photographier la vie locale. Il va poursuivre ce travail sous la nouvelle administration, photographiant les activités des habitants, commémorations, portraits de miliciens, réunions politiques, activités du Komsomol [2] et autres événements qui rythmaient la vie de la petite cité.

Pendant presque deux décennies, il va réaliser avec soin et méticulosité cette chronique en images, rare témoignage du quotidien de l’époque. En 1935, il sera arrêté en envoyé dans un camp de travail du goulag pour construire le canal Moscou-Volga. En juillet 1937, il est, malgré tout, libéré plus tôt que prévu. Malade et affaibli par son incarcération, il revient à Galich, mais ne reprendra jamais son activité de photographe et y finira ses jours quelques années plus tard.

Gilles Courtinat

Toutes les chroniques de Gilles Courtinat

Notes

[1] Mikhail Smodor (1882-1942), photographe russe

[2] Komsomol : nom de l’organisation de la jeunesse communiste du Parti communiste de l’Union soviétique fondée en 1918 et disparue en 1991, après la dislocation de l’URSS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.