Agences de jadis

Les photographes de l’agence Black Star France

En 1984, une nouvelle agence se créée à Paris en association avec Black Star (USA) et l’agence française Rapho, avec un staff de photographes prestigieux.

Dans une luxueuse plaquette de présentation de la nouvelle agence, on peut lire : « Black Star est pour nous plus qu’une agence photo ordinaire, c’est une garantie prestigieuse de qualité, d’éthique professionnelle et de rigueur. Bref, ce qui constitue aujourd’hui les lettres de noblesse du photojournalisme : notre profession.

Cliquer sur les images pour les agrandir

C’est en 1935, à New York, que trois journalistes européens Ernest Mayer, Kurt Szafranski et Kutt Kornfeld créent Black Star. Ce sont des amoureux de la photographie et il n’est pas surprenant de les voir dès l’année suivante participer à la fondation puis à l’aventure de LIFE MAGAZINE. Black Star est alors le foyer d’une pléiade de photographes dont les noms vont marquer d’une trace indélébile l’histoire de la photo : Philippe Halsman, W. Eugene Smith, Ralph Crane et tant d’autres. L’aventure ira loin. En 1964, au terme d’une époque marquée par le second conflit mondial et la décolonisation, Howard Chapnick reprend le flambeau avec Benjamin Chapnick et maintient la tradition du grand reportage, tandis que Black Star s’ouvrait sur le monde moderne pour devenir le témoin numéro un de l’industrialisation, du règne de la science, et des progrès de la médecine. L’agence travaille alors avec TIME-LIFE, NATIONAL GEOGRAPHIC, LOOK, THE SATURDAY EVENING POST, toute une époque, qui continue aujourd’hui tant il est vrai qu’à Black Star l’actualité a rendez-vous avec l’histoire. Black Star France est la troisième génération de cet effort et c’est aussi un retour aux sources. Il fallait bien, devant la montée des défis posés à l’information en Europe comme dans le Tiers-Monde, que Black Star développe sa capacité rédactionnelle à Paris, capitale mondiale de la photo. Pour cela il fallait une équipe …/… Ils viennent de France, mais aussi de Pologne, d’Iran, et des Etats-Unis, leurs publications parlent d’elles-mêmes. Ils sont différents du point de vue de leurs origines comme de leurs formations, mais ils ont en commun une même ambition, ils veulent dire ce qui est, avec leurs propres moyens, leurs regards, leur volonté de comprendre afin de dépasser le conformisme qui s’est peu à peu imposé dans un domaine où il n’aurait jamais dû être : le photojournalisme. Et ce n’est pas tout, car Black Star France traduit aussi notre volonté de diversifier les activités de notre agence qui s’oriente résolument vers la dimension multimédia. La photo n’est plus seule, le texte l’accompagne, comme le commentaire suit le film télévisé qui est notre troisième grande ambition. » Mark Grosset (Directeur)

Pour en savoir plus, lire notre fiche sur l’agence de presse Black Star France

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.