Exposition

Mathieu Pernot
Un voyage dans les ruines de l’Histoire

Beyrouth, Liban, 2020. © Mathieu Pernot

C’est l’album de photos de voyage, réalisé par son grand-père en 1926, qui va inciter Mathieu Pernot à partir sur les traces de ses aïeux au Liban, en Syrie, en Libye et en Irak, dans un voyage entre les ruines de civilisations millénaires et celles des conflits contemporains, entre histoire familiale et grande histoire.

Le projet commence à Beyrouth, où ses grands-parents et son père ont vécu dès 1925 avant le départ de ce dernier pour la France en 1958. À la faveur de ses recherches, lors d’un premier voyage, il y retrouve l’appartement familial. Lorsqu’il retournera dans la capitale libanaise après l’explosion du port survenue le 4 août 2020, l’immeuble sera devenu inaccessible car risquant de s’effondrer. Du Liban à l’Irak, Mathieu Pernot ne cessera d’être le témoin de scènes de désolation, loin des photographies de famille ou de voyage prises par son grand-père près d’un siècle avant lui. D’une part, la splendeur de sites archéologiques comme Baalbek au Liban ou la plaine de Ninive en Irak. De l’autre, les villes détruites par les catastrophes et les tragédies de ces dernières années, comme Homs, Alep ou Mossoul.

« Parmi les motifs qui se sont imposés, il y a notamment celui des rideaux métalliques, qui ont constitué un sujet récurrent que j’ai décliné au fil du voyage. Destinés à fermer l’accès et cacher la vitrine, ils ont littéralement fondu à Mossoul lors des bombardements, ont été perforés par les balles à Tripoli, tandis qu’à Damas on y peint le drapeau syrien et le visage de Bachar el-Assad. Prévus pour occulter ce qui est derrière, ils font apparaître en leur surface un réel qui en dit long sur la région. » Mathieu Pernot

 

Gilles Courtinat

Exposition

« La ruine de sa demeure » Mathieu Pernot

Fondation HCB, Paris Jusqu’au 12 juin 2022

https://www.henricartierbresson.org/

Le site du photographe

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.