Exposition

Heliotropo 37, Graciela Iturbide

Dernière révision le 18 février 2022 à 13:32 par la rédaction

Carnaval, Tlaxcala, M xico, 1974, ©  Graciela Iturbide

« La photographie est un rituel pour moi. Partir avec mon appareil, observer, saisir la partie la plus mythique de l’homme, puis pénétrer dans l’obscurité, développer, choisir le symbolique. » (G. Iturbide)

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première grande exposition en France consacrée à l’ensemble de l’œuvre de la photographe mexicaine Graciela Iturbide, des années 1970 jusqu’à aujourd’hui. Plus de 200 images sont présentées, des œuvres les plus iconiques aux photographies les plus récentes, ainsi qu’une série en couleur réalisée spécialement pour l’exposition.

Graciela Iturbide, figure majeure de la photographie d’Amérique latine, après avoir commencé sa carrière comme assistante de Manuel Alvarez Bravo, s’intéresse à la réalité de sa culture et de son peuple, s’éloignant de l’exotisme pour transformer la vision de son pays.

Depuis plus de 50 ans, elle crée des images entre approche documentaire et regard poétique, la qualité de son œuvre ayant été reconnue grâce à des séries comme ses portraits d’Indiens Séris du désert de Sonora ou ceux des femmes de Juchitán ainsi que pour ses essais photographiques sur les communautés et traditions ancestrales mexicaines ou encore la série « White Fence » Gang réalisée auprès des cholos, gangs d’origine mexicaine, à Los Angeles et à Tijuana. Emotion, enchantement et surprise rythment ces travaux alimentés par une permanente curiosité et une justesse du regard très personnelle.

Outre ces photographies qui ont fait la notoriété de l’artiste, l’exposition révèle son travail photographique récent, rarement présenté jusqu’ici. Au fil des années, ses prises de vues se vident de toute présence humaine et son attention se porte vers les matières et les textures, révélant le lien métaphysique qui unit l’artiste aux objets, à la nature et aux animaux

Gilles Courtinat

 

Fondation Cartier pour l’art contemporain

Du 13 février au 29 mai 2022

261, boulevard Raspail, 75014 Paris

Site de la Fondation

Le site de la photographe

 

Gilles Courtinat
Les derniers articles par Gilles Courtinat (tout voir)