Business

Abaca Press a 25 ans
Le poids des maux, le choc des prix
Jean-Michel Psaïla (2/2)

Mis à jour le 20 décembre 2021 par Redaction

Paris, octobre 2018, réception à l’Elysée: Emmanuel Macron et Jean-Michel Psaila – Photo ©Mustafa Sevgi

Ecouter Jean-Michel Psaila

En 1996, il y a 25 ans, les trois associés fondateurs de l’agence Abaca Press, sont rejoints par d’autres photographes. Des agences étrangères demandent à être diffusées par Abaca. L’Internet sort des universités et des laboratoires de recherche pour conquérir le monde.

La grande révolution numérique est en marche !

Les photographes et les agences découvrent le numérique, ses avantages et ses inconvénients. Les boitiers numériques deviennent fiables, les transmissions sont facilitées… Formidable !

Mais dans le même temps, les prix des photographies publiées s’effondrent.

Sygma, Gamma, Sipa, qui ont régné pendant trois décennies sur le marché mondial, disparaissent ou survivre difficilement….

Après avoir évoqué les transformations du métier de photojournaliste, nous avons demandé à Jean-Michel Psaïla, fondateur et propriétaire d’Abaca de nous parler de l’économie du secteur.

Jean-Michel, aujourd’hui, en France, il y a beaucoup moins d’agences de photo… Que se passe-t-il ?

 

Cette interview a été réalisée par téléphone le

vendredi 3 décembre 2021 par Michel Puech

Le son a été monté, mixé par Jean-Louis Vinet

C’est une production de www.a-l-oeil.info

Le site qui a le journalisme et la photographie à l’œil.

Retrouver tous nos podcasts

Tous ce que nous savons sur l’agence Abaca Press

 

 

 

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.