Lauriers

2ème édition du Prix 6 Mois du photojournalisme

Série I can’t hear the birds. Des vautours volent au dessus d’une décharge dans la banlieue de Caracas.
© Fabiola Ferrero

La revue 6Mois vient de fêter ses 10 ans d’existence. Une décennie que la revue biannuelle tisse les liens entre journalisme et photographie et, pour la seconde fois décerne avec un jury international son prix.

La dotation de 10 000 euros a été partagée entre la vénézuélienne Fabiola Ferrero et le marocain Seif Kousmate dont les travaux racontent, de l’intérieur, la vie de leurs communautés respectives. Dépassant les limites du simple constat documentaire, les deux auteurs explorent de nouveaux langages visuels qui introduisent leurs vécus dans des narrations émotionnelles

Journaliste et photographe, Fabiola Ferrero est née à Caracas en 1991. Se basant sur ses souvenirs d’enfance et la situation actuelle de son environnement, elle raconte dans une écriture intime, l’abandon, la perte d’espoir et la tristesse d’un pays que l’on abandonne.

« Je ne me demande pas ce qui s’est passé pour que le pays de mon enfance devienne ce qu’il est aujourd’hui mais comment cela affecte nos âmes. »

Seif Kousmate vient d’Essaouira et travaille sur des thématiques liées à l’Afrique, la migration, la jeunesse, l’esclavage. Dans son projet « Waha » (Oasis en arabe), il raconte la dégradation des oasis marocaines, dont les deux tiers ont été rayés de la carte à la suite des changements climatiques de ces dernières décennies.

Cela a de graves conséquences pour les habitants des lieux et met en danger leur subsistance. Des communautés entières finissent par abandonner leurs terres et migrer vers les villes dans l’espoir d’une vie meilleure

Gilles Courtinat

Jury du Prix 6mois : Kathryn Cook éditrice photo CICR, Lekgheto Makola directeur du Javett Art Center de Johannesburg, Laura El Tantawy photographe anglo-égyptienne, Lars Lindeman directeur de la photo de Géo en Allemagne, Tess Raimbeau éditrice photo à Libération, Gilles Favier directeur du Festival Images Singulières de Sète, Tancrède Besnard  mécène du Prix et Martina Bacigalupo directrice photo de 6Mois.

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.