ACTUALITES

Marie Dorigny, la « frenchy », bête noire de Nike

Dernière révision le 16 décembre 2021 à 13:04 par la rédaction

Marie Dorigny au Festival Photoreporter St Brieuc (c) Geneviève Delalot

 

Marie Dorigny est photoreporter depuis de nombreuses années. Ses reportages lui ont valu de nombreuses récompenses et expositions. Pourtant la multinationale Nike continue de lui contester la réalité d’une photographie prise en 1996 pour Life Magazine.

Ecouter Marie Dorigny

Marie Dorigny a d’abord couvert des conflits avant de se consacrer au travail des enfants, aux formes contemporaines de l’esclavage, aux droits des femmes et aux migrants.

Par son travail, elle dénonce l’exploitation humaine liée à l’industrialisation nomade des plus grands groupes. Lauréate de nombreux prix, Marie Dorigny est en colère.

Car un jour de 1996, elle photographie un petit enfant cousant un ballon Nike.  Depuis, la multinationale, prise pourtant la main dans le sac, accuse la photographe de mystification, au lieu de se remettre en question.

Cet entretien avec Marie Dorigny 

a été enregistré  chez elle à Paris, en octobre 2015 par

Jean-Louis Vinet

Montage, mixage, réalisation

Jean-Louis Vinet

ECOUTER TOUS NOS PODCASTS

Jean-Louis Vinet