PODCAST

Niels Ackermann, les enfants de Tchernobyl ont grandi

Mis à jour le 11 septembre 2021 par Redaction

Evguenyi et Ioulia s’embrassent devant leur datcha lors de leur mariage en compagnie de leurs amis. © Niels Ackermann / Lundi13

A 34 ans, Niels Ackermann est un photographe documentaire qui a déjà reçus plusieurs Swiss Press Photo et le Prix Rémy Ochlik de la Ville de Perpignan, en 2016.

Ecouter

Photographe pour la presse internationale depuis 2007, il est aujourd’hui membre fondateur de l’agence Lundi 13. C’est un jeune photographe reconnu, suivi et attendu.

Durant quatre ans, entre 2012 et 2015, il s’est rendu régulièrement à 40 kilomètres de Tchernobyl, dans la ville de Slavutych, née de la catastrophe de 1986. De ces allers et retours, il a produit un livre.

Au coeur de ce travail, la transformation de cette société, de cette jeunesse née à Slavutych où résident 25 000 habitants. « Ici, plus de gens meurent de la drogue et de l’alcool que de la radioactivité » dit l’un d’eux. Mais la fatalité n’est pas reine.

Le symbole de la ville de Slavutych, est un ange blanc. Et c’est une photo que Nils Ackermann prend en 2012….

 

Cet entretien avec Niels Ackermann

a été enregistré à Visa pour l’image, en 2016 par

Jean-Louis Vinet

Montage, mixage, réalisation

Jean-Louis Vinet

ECOUTER TOUS NOS PODCASTS

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.