[CP] Dialogue social rompu chez Reuters

Communiqués de presse SNJ – CFDT – CFE-CGC

Nous déplorons la rupture du dialogue social au sein de l’Agence Reuter qui vient d’être illustrée par la suspension d’un CSE extraordinaire à l’ordre du jour duquel figuraient des questions urgentes et essentielles pour la qualité de vie au travail des salariés et par des attaques répétées et inacceptables contre un délégué syndical ayant entrainé son arrêt pour accident du travail.

Nous demandons à la direction de s’engager à discuter sur un pied d’égalité avec les représentants du personnel en CSE, à reconnaître leur légitimité, à écouter leurs arguments et à accepter un débat franc et loyal dans l’intérêt des salariés.

Il n’appartient pas à la direction de dicter l’agenda des réunions du CSE et elle ne doit refuser le dialogue sur aucun sujet. Dire que la stratégie ne se discute pas n’est pas acceptable, en particulier lorsque cette stratégie et sa mise en œuvre créent de l’incompréhension et de la souffrance chez les salariés. Ces derniers dénoncent unanimement sans être entendus une délocalisation en Pologne de tâches essentielles qui a contribué à une dégradation de la qualité du service fourni aux clients et au désabonnement de clients majeurs.

Nous demandons à la direction de reprendre le dialogue social pour mettre fin à un malaise général, d’engager rapidement des négociations sur la récupération du temps de travail et sur le télétravail et de proposer dans les meilleurs délais des mesures concrètes pour alléger la souffrance des salariés, attestée récemment par une expertise indépendante qui a conclu à la rupture du dialogue et a souligné des risques psychosociaux palpables.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.