[PODCAST] Jean-Manuel Simoes, le Rwanda, les cachots

Cachot de Runda, province de Gitarama, Rwanda. Cette ancienne éŽcole communale a éŽtéŽ améŽnagéŽe en prison pour les 1300 détenus -soupçonnéŽs de crimes de géŽnocide, en attente de jugement- qui y vivent depuis 1994, sans distinction de sexe, d’âge ou d’accusation. Une trentaine d’enfants y ont vu le jour.  Photographie protéŽgŽée par le droit d’auteur. Aucune autorisation permise, retouche ou manipulation permise sans autorisation expresse du photographe. © Jean-Manuel Simoes

Jean-Manuel Simoes arrive au Rwanda au moment de la justice sur le gazon. Crimes des uns, le génocide; vols, délits divers pour les autres. Tous enfermés ensemble.  A 30 km de Kigali, 1200 détenus dans une école transformée en prison. “Le gardien me voit et ouvre la porte…” Jean-Michel Simoes est le premier à entrer là pour photographier.

Ecouter le témoignage

© Jean-Manuel Simoes

Rwanda 1994, le génocide de 800 000 à 1 000 000 de Tutsis. Des années plus tard, la justice doit passer.

Il y a la justice internationale et bien sûr, la justice rwandaise, qui au niveau local doit traiter 1,9 millions de dossiers et à terme condamnera 800 000 personnes, soit 1/5ème de la population adulte de 1994.

Jean-Manuel Simoes est au Rwanda en 2000 et 2001. Il sillonne le pays à la recherche des prisons dans lesquelles s’entassent des milliers de prisonniers.

C’est le temps, d’après, l’après génocide. Et ce qu’il voit est terrifiant : des lieux improvisés, des cachots, l’innommable.

Rentré en France, il ne diffusera pas ses photos à la presse. Le photographe de la proximité, le passeur, raconte.

Jean-Louis Vinet

Voir les photographies du Rwanda de Jean-Manuel Simoes

Ce podcast inédit a été enregistré par

Jean-Louis Vinet en 2014 au

Pressetival à Chateau-Gonthier

Montage, mixage, réalisation 

Jean-Louis Vinet

ECOUTER TOUS NOS PODCASTS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.