Revue de presse

« Résistants » par le photojournaliste Reza

Mis à jour le 13 janvier 2015 par Michel PuechCharlie-Reza

A l’oeil reproduit ici le courriel envoyé par Réza ce samedi 10 janvier 2015.

Des RÉSISTANTS armés de stylos et d’une libre pensée ont été assassinés, d’autres ont été meurtris dans leur chair. Aujourd’hui, nous sommes tous blessés dans notre âme, notre rire, notre esprit, notre liberté, notre humanité.

J’étais en partance pour l’Inde quand j’ai appris cette tragédie. J’ai survolé l’Afghanistan, et m’est revenue en mémoire cette scène. Georges Wolinski était venu à Kaboul au centre des Médias Libres et Indépendants Aina, défendre l’idée même de cette liberté de dire, écrire, dessiner, photographier en compagnie d’Alain Mingam, Olivier Weber, Brigitte et Alain Genestar. Ils étaient tous réunis avec les journalistes afghans autour du journal publié par le centre, Les Nouvelles de Kaboul.

Et maintenant, là, aujourd’hui, nous devons poursuivre la résistance, collectivement, nationalement, internationalement, fraternellement, au nom de valeurs communes qui font de la France une terre de liberté, qui doivent faire du monde une terre de paix. Me revient en mémoire un passage de Voltaire :

“Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à ma mort pour que vous ayez le droit de le dire.”

Ce fut le pourquoi de mon exil en France, terre d’espérance et d’accueil, lorsque mes photographies en Iran sont devenues des menaces pour ma vie.

Comment imaginer que 35 ans plus tard, dans cette terre qui m’a aussi faite, on exécuterait les garants de la liberté d’expression que sont les journalistes et leurs protecteurs, comme le policier Ahmed ?

Comment accepter que ce pays puisse à son tour être atteint au coeur de ses valeurs fondamentales, alors qu’il m’a aussi aidé à créer des médias libres et indépendants jusqu’en Afghanistan, en formant des journalistes ?

Je viens d’arriver en Inde, dont on dit que c’est la plus grande démocratie du monde – terre de Gandhi, autre résistant, apôtre du dire, montrer et agir par la non-violence.
Oui, poursuivons tous cette résistance ensemble, en France mais aussi partout dans le monde, en hommage aux 12 RÉSISTANTS morts ce 7 janvier, en hommage à celles et ceux qui se battent au nom de la liberté de penser et d’exprimer, pour que les lendemains de notre monde soient plus… Humains.

Reza

Afghanistan, Kaboul, Centre culturel des médias indépendants AINA,  Georges Wolinski, Reza, Alain Genestar, Alain Mingam

Retrouvez Reza ?

 

 

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.