ARTICLE

[CP] José Manuel López, diffusé par l’AFP, lauréat du Px3 Prix de la photographie Paris

 " Quweiq River's Massacre" © JM Lopez / AFP
” Quweiq River’s Massacre” © JM Lopez / AFP

Le reportage de José Manuel López, diffusé par l’AFP, consacré au massacre de la rivière Qoueiq À Alep en Syrie, se voit attribuer la 3ème place du « Px3 Prix de la photographie Paris » dans la catégorie « Press ». Ce sujet reçoit également la médaille d’or dans la catégorie « Press-General News » et la médaille d’argent dans la catégorie « Press-War ».

Le 29 janvier 2013, les cadavres de 68 jeunes gens d’une vingtaine d’années vêtus en civil sont découverts à Boustane al-Qasr, quartier d’Alep contrôlé par les rebelles. Les mains liées derrière le dos, ils ont été exécutés d’une balle dans la tête. Les corps sont récupérés dans la rivière Qoueiq. Un mois et demi plus tard, une trentaine de cadavres sont retrouvés au même endroit, exécutés de façon identique.

José Manuel López est un journaliste espagnol indépendant qui se consacre au traitement de sujets liés aux conflits sociaux et à l’injustice. Après des études de photographie à l’Ecole des Arts d’Oviedo (Espagne), il a travaillé en tant que photographe pendant onze ans à La Crónica de León, un journal local, jusqu’en 2009. José Manuel López a notamment couvert des événements en Afghanistan, Irak, Palestine, Iran, Haïti, au Kosovo, Guatemala, Venezuela. Il a collaboré avec l’AFP en Syrie où il a couvert le conflit du côté des rebelles. Ses reportages ont été publiés dans des médias tels que le New York Times, The Guardian, Le Monde, El País, Der Spiegel et L’Espresso.

Le concours photo « Px3 Prix de la Photographie Paris » a été créé en 2007. Son jury est composé de professionnels renommés. Deux des clichés du reportage primé figureront dans le livre annuel du Px3 et seront visibles dans le cadre d’une exposition itinérante débutant le 15 juillet à l’espace Beaurepaire à Paris.

Dotée d’un réseau de 500 photographes, régulièrement récompensés par les prix internationaux les plus prestigieux, l’AFP, qui diffuse plus de 3.000 photos par jour, dispose d’un savoir-faire et d’une couverture photo reconnus. La banque d’images AFP compte 40 partenaires qui viennent enrichir l’offre pour proposer quelque 23 millions d’images. Créé en 1985, le service photo international a multiplié sa production par sept depuis 2000.
Pour accéder au sujet primé, cliquez ici.

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.