Article

[CP] James Nachtwey, président d’exception pour le 20e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre

Mis à jour le 29 septembre 2014 par Michel PuechCommuniqué de presse :  Christiane Amanpour a, pour des raisons professionnelles, dû renoncer à présider les travaux du jury du 20e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Retenue aux Etats-Unis, elle a tenu à dire son regret de ne pouvoir participer à l’événement.


« J’ai été profondément honorée par votre invitation à présider le jury de cette 20e édition. Cependant, des engagements professionnels imprévus font que, malgré tous les efforts, il est impossible pour moi de venir à Bayeux. Ces 20 dernières années, le Prix Bayeux-Calvados est devenu l’un des prix les plus prestigieux au monde, et je suis certaine que sa renommée continuera de grandir. »

C’est un autre grand nom du journalisme de guerre  qui a accepté la responsabilité de diriger les travaux de ce 20e Prix Bayeux-Calvados.  James Nachtwey sera le président de ce jury 2013.

« C’est un grand honneur et une immense joie pour Bayeux d’accueillir James Nachtwey, comme président du Jury pour ce 20e anniversaire, confie Patrick Gomont, Maire de Bayeux. Son regard aigu sur le monde, son exigence et son engagement témoignent parfaitement du message d’humanisme et de liberté que souhaite faire entendre le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. »

Photographe américain, James Nachtwey est considéré comme l’un des plus grands photographes de guerre de notre époque. Il a grandi dans le Massachusetts et a été diplômé de Darmouth College, où il a étudié l’Histoire de l’Art et les Sciences Politiques (1966-70).

Les images de la Guerre du Vietnam et du mouvement pour les droits civils en Amérique ont eu une grande influence sur lui et ont pesé sur sa décision de devenir photographe. Il a travaillé à l’étranger dans la marine marchande et apprit seul la photographie.

En 1976, il commence à travailler en tant que photographe d’actualités au Nouveau-Mexique et en 1980, il s’installe à New York pour entamer une carrière de photojournaliste freelance. Son premier reportage à l’étranger fut la couverture du conflit en Irlande du Nord en 1981 durant la grève de la faim de l’IRA. Dès lors, James Nachtwey s’est consacré à illustrer les guerres, luttes et causes sociales sensibles : Salvador, Nicaragua, Guatemala, Liban, Gaza, Israël , Indonésie, Thaïlande, Inde, Sri Lanka, Afghanistan, Philippines, Corée du Sud, Somalie, Soudan, Rwanda, Afrique du Sud, Russie, Bosnie, Tchétchénie, Kosovo, Brésil…

James Natchwey a été sous contrat avec Time Magazine à partir de 1984 et fut l’un des membres fondateurs de l’agence photo VII.

Il a reçu les plus prestigieux prix de la profession parmi lesquels : Robert Capa Gold Medal (cinq fois), World Press Photo (deux fois) et le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre (deux fois)…

 

Deux expositions James Nachtwey

Une carte blanche avec des photos devenues icônes ou jamais publiées et p

résentation du Sacrifice, un remarquable tirage de 9,50m constitué de 60 images noir et blanc

et toute l’actualité du Prix Bayeux-Calvados sur
www.prixbayeux.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.