ARTICLE

Daniel Morel gagne son procès contre l’AFP

Mis à jour le 22 juin 2015 par Michel Puech

Daniel Morel en Haiti © Karl Melander
Daniel Morel en Haiti © Karl Melander

Par un jugement en date du 14 janvier 2013 à New York, le photographe haïtien Daniel Morel a gagné contre l’Agence France Presse qui a utilisé sans son consentement des photographies qu’il avait postées sur Twitter pendant le tremblement de terre de 2010.

Daniel Morel a attaqué en justice les médias qui ont publié ses photos, en particulier le Washington Post qui n’a pas voulu négocier à l’amiable. Daniel Morel a également attaqué Getty Images, mais le jugement de la semaine dernière ne concerne pas cette société.
Pour le moment, Daniel Morel pourrait empocher plus d’un million de dollars dans ce premier procès contre l’AFP.

Ce type de conflit entre des photographes professionnels (ou non) qui publient des images sur les réseaux sociaux pourraient se généraliser. En effet, les médias sont tenus d’obtenir le droit d’utiliser les images avant de les publier, mais la semaine dernière encore, lors du crash d’un hélicoptère dans le centre de Londres, de nombreuses agences et medias ont utilisé des photographies sans avoir préalablement contacté leurs auteurs.

L’affaire Morel vs AFP est exemplaire et pourrait conduire les médias sociaux à modifier leurs conditions d’utilisation. Instagram a déjà tenté de vendre les photos de ses utilisateurs et a dû faire machine arrière… Pour combien de temps ?

MP

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.