Associated Press et DAPD se séparent à l’amiable

Mis à jour le 15 mai 2020 par RedactionL’agence allemande de presse DAPD, en dépôt de bilan, a renoncé à contester la rupture avec l’américaine Associated Press (AP), et a annoncé vendredi à Berlin la fin de leur coopération le 31 janvier selon l’AFP et le site Meedia.de

Le 14 novembre dernier, AP et DPA, première agence de presse allemande, avaient annoncé un accord permettant à DPA de distribuer à partir du 1er janvier des photos et dépêches d’AP en Allemagne et en Autriche, et du texte en Suisse.

L’agence américaine aurait pour sa part le droit d’utiliser la production de DPA en Allemagne et en Autriche pour sa propre couverture de ces pays, et de vendre dans des pays autres que l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse des photos de sa partenaire.

Cet accord mettait fin à l’accord liant AP et dapd, AP invoquant le dépôt de bilan de dapd, début octobre.

Mais dapd avait porté plainte contre AP à New York, et un juge avait temporairement ordonné la poursuite de la coopération, avant une décision sur le fond qui devait être rendue le 18 décembre. L’agence allemande en faillite devrait pour sa part verser à AP les 65.000 euros mensuels prévus jusqu’à la fin de leur contrat.  Les observateurs s’accordaient à penser que AP aurait eu gain de cause le 18 décembre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.