ARTICLE

[CP] Votre vue d’ici :
un service rendu à France Bleu,
mais pas aux photographes (UPP)

Mis à jour le 6 octobre 2013 par Michel PuechCOMMUNIQUE DE PRESSE DE L’UNION DES PHOTOGRAPHES PROFESSIONNELS

L’UPP, Union des Photographes Professionnels, organisation forte de 1500 photographes, s’étonne et s’inquiète de la promotion par France Bleu (et son partenaireCitizenside), radio de service public du Groupe Radio France d’un projet “Votre vu d’ici” qui permet à Radio France de se constituer une banque d’images pour illustrer les articles de ses sites par du contenu gratuit, aussi bien en photographies qu’en vidéos.

Cette opération participe à la déstabilisation de l’économie fragile de la photographie par une acquisition à titre gratuits des droits patrimoniaux des auteurs imposant une concurrence déloyale aux photographes.

Si les contenus téléchargés par les internautes doivent en principe rester dans la sphère privée, alors que rien ne les y contraint réellement, ces contenus constituent en fait un  vivier à contrefaçons. Car, si la cession de droits à radio France est limitée à 3 ans, les photographies, une fois téléchargées se retrouvent dispersées sur la toile.

D’autant plus que n’étant pas crédités les auteurs ne voient pas leur droit moral respecté, le nom dudit service remplaçant leurs noms sur les photos.

Un acte grave pour une radio financée par les pouvoirs publics au sein de laquelle tous les créateurs, artistes, auteurs, travaillant ou collaborant de façon permanente voient leurs droits d’auteurs respectés. Un acte qui s’inscrit une fois encore fois dans une tendance lourde visant à récupérer du contenu à moindre coût.

 

 

Nous contacter

www.upp-auteurs.fr

121, rue Vieille du Temple -75003 Paris

communication@upp-auteurs.fr

 

 

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.