[CP] Hommage à Rémi Ochlik du Bureau 233

Mis à jour le 28 avril 2014 par Michel Puech

Communiqué de presse

Il était jeune (28ans), le photojournalisme était sa passion. Il possédait l’intelligence du regard, « l’œil » qui fait les grands photographes. Rémy Ochlik  est mort ce matin à Homs (Syrie)  victime du pilonnage du quartier de Baba Amr où il se trouvait avec ses confrères de la presse internationale.

Depuis deux ans il confiait à Bureau 233 la diffusion de ses images. Reporter exigeant avec son travail, il était rarement satisfait. Le choix du cadrage, du graphisme et de l’atmosphère d’une image , lui donnait son efficacité  journalistique.
Il avait consacré l’année 2011 aux révoltes des pays arabes. La Tunisie était le premier reportage qu’il nous avait confié. Ses photos ont fait le tour du monde : Paris Match, Le Monde, Time, Stern etc. Fier d’une telle reconnaissance il ne pouvait pas oublier la mort de son « pote » , le photographe Luca Dolega tué à ses côtés dans une ruelle de Tunis.

Il enchaîna ensuite l ‘Egypte, et la Lybie. Son travail avait été couronné par un prix au festival du scoop de Lille et il y a un mois par le World Press photo dans la catégorie General News , pour sa série « Battle for Lybia ».

Depuis plusieurs mois il cherchait comment se rendre à Homs pour témoigner du martyr d’un peuple sans s’imaginer que sa route allait s’arrêter là sous un bombardement aveugle.
A sa famille, à ses amis, à tous les professionnels qui pensent que cette mort est un peu la leur, Tony Rubichon, Michel Huescar et l’équipe de Bureau 233 partagent leur tristesse.

Michel Huescar , Tony Rubichon et Xavier Périssé,  Bureau233

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.