Erik Monjalous ex-AFP rejoint SIPA-DAPD

Mis à jour le 17 décembre 2015 par Michel Puech

Erik Monjalous © 2008 Bertrand Guay / AFP

 

 

Transfert houleux à Paris : c’est par un très officiel communiqué que la presse – y compris les personnels de l’AFP – a appris mardi 15 novembre 2011 qu’Erik Monjalous, ancien « Group Sales and Marketing Director » de l’Agence France Presse rejoignait comme « Chef des ventes » l’agence de photojournalisme Sipa press.

L’ancien directeur commercial et marketing de l’AFP rejoint l’agence Sipa press à peine quelques mois après que Sud-Communication, filiale du groupe pharmaceutique Pierre Fabre, ait jeté l’éponge en juillet dernier au profit de deux investisseurs allemands Martin Vorderwülbecke et Peter Low, propriétaires de l’agence de presse DAPD, seconde agence d’information en Allemagne avec 18% des 170 millions d’euros de chiffre d’affaires des agences allemandes, selon Goldmedia.

L’arrivée d’Erik Monjalous a lieu dans un climat extrêmement belliqueux entre DAPD et l’AFP. L’AFP qui occupe 4% du marché allemand est accusée par DAPD de concurrence déloyale en raison des abonnements souscrits par différent organismes de l’état français. Les propriétaires de DAPD contre-attaquent en France en voulant créer en Europe une concurrence à l’AFP comme elle le fait déjà avec l’agence allemande DPA (52% du marché allemand).

Pour atteindre les buts qu’il s’est fixés (lire l’interview dans La lettre), Martin Vorderwulbecke est en pourparlers depuis longtemps avec la direction d’Associated Press pour la reprise du bureau AP-France. Une opération qu’il a déjà réussie en Allemagne, en Autriche et en Suisse, ce qui lui a permis de devenir la seconde agence de presse sur le marché allemand.

« Il est stupéfiant de constater que la direction de l’Agence s’avère incapable de préserver les intérêts de l’entreprise, et donc de ses personnels. » s’indigne dans un communiqué interne le syndicat CGT de l’AFP qui précise : « Dans tout contrat d’embauche au service commercial figure une clause de non-concurrence. Qu’en est-il pour le premier responsable de la stratégie commerciale et marketing de l’agence ? Est-elle en vigueur ou bien a-t-elle été levée avant son départ ? » La CGT, syndicat très puissant à l’AFP demande à la Direction de s’expliquer rapidement faute de quoi « elle interpellera Emmanuel Hoog, Pdg, lors du Comité d’entreprise de la semaine prochaine. » Espérons pour les personnels de l’AFP qu’il sera encore à son poste. On le dit pressenti, lui aussi à d’autres fonctions.
Erik Monjalous, 40 ans, diplômé de Dauphine et d’HEC était depuis 2006 le directeur marketing et commercial groupe de l’Agence France Presse, mais selon la CGT il aurait été « limogé » en septembre dernier par le président de l’AFP…
Précédemment, Erick Monjalous a été directeur du développement au sein du groupe Reed Elsevier. Il a aussi travaillé pour les groupes Lagardère et Thomson-Reuters. Il est titulaire d’une maîtrise de gestion, d’un DESS de gestion des télécommunications, de la télévision et de la télématique, ainsi que d’un MBA CPA de HEC.
La guerre des agences photos se déplace des historiques Gamma-Sygma-Sipa au terrain des « télégraphistes », car à l’heure d’Internet toutes les agences sont devenues télégraphistes ainsi que le prouve Getty images et le souhaiterait Corbis.

Michel Puech
Links
www.afp.com
www.sipa.com
www.dapd.de
www.puech.info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.