AP fait état de “manifestations d’intérêt” pour son service France

Mis à jour le 17 novembre 2011 par Michel PuechSelon une dépêche de l’Agence France Presse (AFP) reprenant un communiqué de presse, l’agence américaine Associated Presse (AP) a fait état de manifestations d’intérêt de la part de tiers pour son service en français sans pour autant avoir reçu de proposition concrète, assure-t-elle dans un communiqué samedi 12 novembre 2011  à l’AFP.

S’il est vrai que, de temps à autres, des manifestations d’intérêt ont pu être reçues de tiers par l’Associated Press à New York, à ce jour aucune ne s’est traduite en proposition permettant à l’AP à Paris d’initier une information et une consultation utile des représentants du personnel conforme aux principes de droit français,  écrit Pierre-Yves Glass, directeur d’AP pour la France.

Certaines déclarations publiques, y compris à la presse, ont été effectuées le 9 novembre 2011 par des représentants syndicaux de l’Associated Press en France, qui sont inexactes a poursuit M. Glass, avant de conclure : La direction française de l’Associated Press n’a jamais communiqué au sujet d’un acquéreur tiers du Service Français, sauf à faire valoir que l’Associated Press s’est toujours attachée à trouver des solutions permettant de réduire les conséquences sur l’emploi d’une éventuelle réorganisation dudit service.

L’AFP avait vainement sollicité la réaction de M. Glass, à trois reprises, le 9 novembre et à été la seule a recevoir ce communiqué. L’AFP réagissait à un communiqué de l’intersyndicale d’ AP-France.

MP avec AFP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.