ARTICLE

Exportons par Minitel

Mis à jour le 2 mai 2020 par Geneviève DelalotPlus de 10 000 services télématiques sont actuellement “en ligne”. On peut les interroger de Tarascon comme de Dunkerque mais savez-vous que votre oncle d’Amérique peut aussi connaitre l’horaire du TGV Lyon-Toulon et que votre cousine belge peut retrouver votre trace grâce à l’annuaire électronique !

Article publié dans le mensuel Fréquences Télécom en mai 1989

C’est en 1980 que commence la fantastique épopée de l’exportation du “vidéotex à la française“. Dans le cadre de France Câble et Radio (F.C.R.) se crée Intelmatique pour promouvoir Télétel. Missions, conférences, démonstrations, se succèdent dans tous les coins de la planète pour faire valoir notre technologie.

Sept ans d’un travail acharné de missionnaire vont conduire Intelmatique SA à devenir une société à part entière partenaire privilégié de France Télécom. Les objectifs d’Intelmatique sont triples. Il s’agit de fournir des prestations de conseil et d’ingénierie de réseaux à tous les niveaux (technique, marketing et commercial). Puis après les conseils viennent, quand cela est possible, les joint ventures avec des partenaires étrangers pour exploiter des réseaux à valeur ajoutée compatibles avec le réseau français.

Enfin, Intelmatique S.A. exploite Minitelnet, service d’interconnexion de réseaux destiné à favoriser l’accès aux services télématiques français.

Un Groom pour l’Europe ?

A l’époque, l’idée est venue des fournisseurs de services” explique Christian Sinéphro, directeur du marketing de MinitelnetIls voulaient pouvoir faire des démonstrations dans les foires et les salons”. Un premier équipement fut alors mis en place et baptisé  Groom, il permettait la consultation de 1500 codes de Télétel 3 avec seulement une vingtaine d’accès simultanés. C’était suffisant.

Mais depuis deux ans, un certain nombre de fournisseurs de services cherchaient une solution pour exporter convenablement des services professionnels ou des banques de données. Une deuxième version du Groom, fut donc mise à l’étude tandis que le marketing planchait sur la commercialisation d’un nouveau service baptisé Minitelnet.

Parallèlement, Intelmatique SA créait aux USA, principal marché intéressant les fournisseurs de services, une filiale, la “MUSA” pour “Minitel USA“.

Aujourd’hui les équipements techniques permettent la connexion de 256 appels simultanés et plus si nécessaire” affirme Francis Le Bras, Directeur technique de Minitelnet qui précise que “les fournisseurs de services peuvent identifier le pays d’origine de l’appel” pour le connecter avec la partie du service rédigé dans sa langue maternelle par exemple. Rien n’empêche donc plus d’accéder du monde entier à Télétel. Selon les pays, le processus de connexion est plus ou moins facile pour l’usager mais de nombreuses négociations sont en cours là où persistent des difficultés.

Avec une simple carte de crédit

En Belgique, n’importe quel abonné du réseau vidéotex belge peut en tapant F.NET comme code, accéder à tous les services de tous les paliers de Télétel. Pour les américains, c’est encore plus simple… Il leur suffit de se connecter avec n’importe quel micro ordinateur sur le réseau Infonet, de télécharger un logiciel d’émulation Télétel et d’entrer leur numéro de carte de crédit !

Cet exploit est dû à l’alliance conclue au sein de la société Minitel Services Compagny (MSC) entre le réseau Infonet et Intelmatique. Infonet dispose d’ailleurs de points d’accès vidéotex dans plusieurs autre pays comme la RFA, le Japon ou la Grande Bretagne.

Mais les ambitions américaines de Minitelnet ne s’arrêtent pas là. Christian Sinéphro est en train de convaincre les fournisseurs de services français de créer des services à vocation internationale en tous cas américaine. ” Pensez qu’un éditeur télématique français peut créer un service qui sera perçu par les américains comme un “home service” diffusé au même tarif que la concurrence” s’enthousiasme-t-il.

Nous négocions également avec le réseau vidéotex italien où un accord est intervenu pour relier non seulement les deux réseaux mais encore de permettre à des services français de s’installer en Italie et inversement. L’inauguration pourrait avoir lieu avant la fin de l’année” ajoute-t-il.

Après le formidable succès du programme Télétel à l’intérieur de l’hexagone, Minitelnet peut devenir un fer de lance pour l’exportation d’informations et de services en ligne, une des clés de l’économie de demain.

 

Michel Puech

LEGENDES DES PHOTOGRAPHIES

Photographies de Christian Rausch

1 – Photo de l’équipe d’Intelmatique  posant dans la salle des machines :
Dans la salle des machines la dynamique équipe de Minitelnet pose devant le Groom V 2. A droite du globe on reconnait le sympathique Directeur de Minitelnet M. Abitbol et à gauche Christian Sinéphro, Directeur commercial.

2  – Photo de l’homme seul devant écran avec logo Minitelnet
M Alain Profit, PDG d’Intelmatique espère bien faire décoller Intelmatique avec Minitelnet.

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires. Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.