Nachtwey James

James Nachtwey hurt in Bangkok

Copyright Olivier Rotrou
James Natchtwey © Olivier Rotrou

logo_loeildelaphotographieOn Saturday, February 1, it was a little after 3:00 in the afternoon—10:00 at night in Bangkok—when the telephone rang. “Nachtwey’s been hit.” At the other end of the line, the photographers Olivier Rotrou and Chris Mouchet explained that there had been a shooting in the Lak Si district in northern Bangkok on the eve of the elections this Sunday.

Lire la suite

Nachtwey à Bangkok : « Very, very lucky

James Nacchtwey photographié à Bangkok le 17 janvier (c) Olivier Rotrou
James Nacchtwey photographié à Bangkok le 17 janvier (c) Olivier Rotrou

Samedi 1er février, il est un peu plus 15 heures à Paris (22h à Bangkok) quand le téléphone se met à crépiter: « Nachtwey a été blessé ! ». A l’autre bout de la ligne, les photographes Olivier Rotrou et Chris Mouchet  expliquent qu’une fusillade a eu lieu au carrefour de Lak Si dans le nord de Bangkok à la veille des élections prévues le dimanche.

Lire la suite

Prix Bayeux-Calvados 2013 : la Syrie au cœur de la Normandie

Blessé, un jeune Syrien est assis dans un camion après une attaque menée par les forces du président Assad sur le quartier de Shaar. Le camion est utilisé pour transporter les victimes et les blessés à l'hôpital. Selon les Nations Unies, plus de 70.000 personnes sont mortes en 2 ans de guerre civile en Syrie. 21 octobre 2012 - Syrie (c) Fabio BUCCIARELLI / AFP
Blessé, un jeune Syrien est assis dans un camion après une attaque menée par les forces du président Assad sur le quartier de Shaar. Le camion est utilisé pour transporter les victimes et les blessés à l’hôpital. Selon les Nations Unies, plus de 70.000 personnes sont mortes en 2 ans de guerre civile en Syrie. 21 octobre 2012 – Syrie (c) Fabio BUCCIARELLI / AFP

La 20ème édition du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre s’est achevée samedi 12 octobre 2013 par une grande soirée de remise des prix pour des reportages majoritairement consacrés à la guerre civile en Syrie. Les expositions sont visibles jusqu’au 3 novembre 2013.

Lire la suite

James Nachtwey pour les 20 ans du Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de guerre

James Nachtwey devant "Le Sacrifice", Lyon 2010 (c) Michel Puech
James Nachtwey devant “Le Sacrifice”, Lyon 2010 (c) Michel Puech

Du 7 au 13 octobre 2013, les Rencontres du Prix Bayeux Calvados vont accueillir de nombreux reporters de la presse écrite, de la télévision, de la radio et du photojournalisme. Une occasion exceptionnelle pour le public de découvrir le travail de ceux qui risquent leur vie pour nous informer.

Lire la suite

[CP] James Nachtwey, président d’exception pour le 20e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre

Communiqué de presse :  Christiane Amanpour a, pour des raisons professionnelles, dû renoncer à présider les travaux du jury du 20e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Retenue aux Etats-Unis, elle a tenu à dire son regret de ne pouvoir participer à l’événement.

Lire la suite

James Nachtwey, Prix de la Paix de Dresde

James Nachtwey à Lyon sept 2010 (c) Michel Puech  Michel Puech publie dans La lettre de la photographie, lettre quotidienne en français et en anglais.

Vendredi 2 décembre « La Lettre » a appris par l’intermédiaire d’Alain Mingan, son agent, que le photographe américain James Nachtwey recevrait le 11 février prochain le Prix de la Paix de la ville de Dresde. Ce prix d’une valeur de 25 000 Euros a été remis pour la première fois en 2010 à Michael Gorbatchev pour son action pour le désarmement nucléaire. L’an dernier c’est le musicien et directeur artistique Daniel Barenboim qui avait été honoré.

Lire la suite dans La lettre de la photographie

Lire la suite

Nachtwey, un photographe gardien de la paix

Tchétchénie, 1996 - Ruines du centre de Grozny.© James Nachtwey / Agence VII
Tchétchénie, 1996 – Ruines du centre de Grozny.© James Nachtwey / Agence VII

Jusqu’au 15 janvier 2011, la bibliothèque municipale de Lyon rend hommage à l’un des plus grands photojournalistes des guerres et misères de notre époque. Une exposition indispensable pour comprendre que la paix est un combat de tous les instants.
Lire la suite