Levy Thierry

Marie-Laure de Decker perd en appel contre Gamma-Rapho

A droite la couverture du catalogue de l’exposition de Marie-Laure de Decker à la MEP (photo ML de Decker), a gauche François Lochon le 6 avril 2010 (photo Michel Puech)
A droite la couverture du catalogue de l’exposition de Marie-Laure de Decker à la MEP (photo ML de Decker), a gauche François Lochon le 6 avril 2010 (photo Michel Puech)

Vendredi 19 février 2016, la Cour d’appel du Tribunal a confirmé que les 770 scans de photographies de Marie-Laure de Decker ne lui appartenaient pas, et a donné raison à François Lochon, propriétaire de l’agence de presse Gamma Rapho qui en revendiquait la propriété.

Lire la suite

L’agence Gamma-Rapho gagne son procès contre la photographe Marie-Laure de Decker

 A droite la couverture du catalogue de l’exposition de Marie-Laure de Decker à la MEP (photo ML de Decker), a gauche François Lochon le 6 avril 2010 (photo Michel Puech)
A gauche François Lochon (c) Michel Puech, a droite Marie-Laure de Decker (c) Marie-Laure de Decker

L’historique photographe de l’agence Gamma, qui s’est notamment illustrée en couvrant avec Raymond Depardon « l’affaire Claustre » au Tchad, ou la campagne électorale de Valéry Giscard d’Estaing, a été condamnée à 1000 euros de dommages-intérêts pour avoir utilisé sur Facebook des photographies scannées aux frais de l’agence Gamma. Une affaire compliquée, tortueuse et envenimée par les ressentiments personnels des deux parties. Explications, décryptage.

Lire la suite

Au Palais de Justice
Marie-Laure de Decker contre Gamma-Rapho

  1.  A droite la couverture du catalogue de l’exposition de Marie-Laure de Decker à la MEP (photo ML de Decker), a gauche François Lochon le 6 avril 2010 (photo Michel Puech)

A droite la couverture du catalogue de l’exposition de Marie-Laure de Decker à la MEP (photo ML de Decker), a gauche François Lochon le 6 avril 2010 (photo Michel Puech)

Le 19 mars 2013, les trois femmes juges, composant la 3ème chambre de la cour d’appel du Palais de justice de Paris, condamnent à « la charge des dépens », la photographe Marie-Laure de Decker à payer à Gamma-Rapho 5000 euros, en plus des 5000 dus en première instance, provoquant l’indignation de la plaignante, de ses amis et de nombreux photojournalistes.

Lire la suite