Fotolib

Agence de presse photo liée au quotidien Libération (1973 – 1978)

« Esprits et matières en terre tibétaine » du photographe Christian Rausch

Ladakh © Christian Rausch
Ladakh © Christian Rausch

Jusqu’au 28 décembre 2014, à la galerie La Grange, entre Chambéry et Grenoble, on peut voir d’étonnants paysages tibétains par un photographe plus connu pour ses portraits.

Continue reading

Avril 1974, Lisbonne à l’heure de la révolution

Révolution des oeillets
Lisbonne, avril 1974 @Michel Puech

A l'oeil est gratuit dans le Club Mediapart, ça ne vous empêche pas de vous abonnez au journal !Il y a quarante ans, à minuit vingt dans la nuit du 24 au 25 avril 1974, Vasconcelos, animateur de Limite, une émission discrètement contestataire de Radio Renaissance, lit les quatre premiers vers de la chanson « Grandola vila morena » avant de lancer ce qui va devenir l’hymne de la « Révolution des œillets ». C’est la fin de la dictature instaurée par Salazar 48 ans plus tôt. Souvenirs.

Continue reading

Les agences photos (en 1976)

Extrait de Presse Actualité. Sur la photo: Jean Monteux à Gamma.
Extrait de Presse Actualité. Sur la photo: Jean Monteux à Gamma.

Ré-édition  du texte original d’un article publié en avril 1976 dans le numéro 109 de Presse Actualité, la revue de l’information écrite, parlée, télévisée dont le rédacteur en chef était Yves L’Hers (Editions Bayard).

Continue reading

L’histoire d’un livre: « Gangs Story »

Yan Morvan et Kizo (c) Geneviève Delalot
Yan Morvan et Kizo (c) Geneviève Delalot

« Gangs Story » c’est un livre dont les textes sont du dénommé Kizo et les photographies de Yan Morvan. Kizo est né, a grandi et vit au milieu des bandes de la banlieue parisienne. Morvan, lui a suivi pendant 40 ans, l’évolution d’une jeunesse : des blousons noirs aux rockers, aux bikers, aux émeutes… De leur rencontre nait une histoire vraie. Un livre rare, déjà culte, déjà épuisé.

Continue reading

A la mémoire de mon père

Michel Puech publie dans La lettre de la photographie, lettre quotidienne en français et en anglais.

Il y a 50 ans, l’Algérie obtenait son indépendance à la suite d’une longue guerre meurtrière. Pour faire face à l’insurrection des nationalistes algériens, l’armée française fit appel à d’anciens soldats des troupes coloniales et à des supplétifs. Ils constituèrent des « harkas », on les appela « harkis ». Continue reading