Roland Michaud, photographe, écrivain voyageur

Mis à jour le Par
Roland Michau

 

“Les Michaud” ont été diffusés par l’agence de presse Rapho du début des années 60 à 2010. Depuis ils sont représentés par l’agence AKG images.

 

Une vie de voyages, de photos et de livres

Roland Michaud et sa futur femme Sabrina en 1957. ©Michaud/AKG Images

En 1950 et 1952, Roland Michaud fait deux grands périples en solitaires et à bicyclette, à travers l’Europe, jusqu’en Laponie. Premières photos en noir et blanc avec un appareil Kodak de 1894. Puis, les deux années suivante, il fait un séjour en Grande Bretage près de Londres car il prépare une licence d’anglais.

C’est en 1955 qu’il fait ses premières photos en couleur avec un Foca lors d’une randonnée pédestre à travers le Moyen-Orient avant de partir faire son service militaire au Maro6c en 1956. Il est alors secrétaire à l’Etat Major de l’Air à Rabat, rédacteur au bureau de presse. Après sa démobilisation au Maroc, il devient journaliste à l’Echo du Maroc, traducteur aux émissions anglaise de Radio Maroc, professeur de français à  l’ambassade américaine de Rabat. C’est à Rabat qu’il rencontre Sabrina. Ils se marient, s’installent à Paris et devient professeur d’anglais au lycée Janson-de-Sailly, à Paris (1962-1963).

Les années 60

Michaud, Sabrina ; photographe française ; née en 1938 à Rabat (Maroc).
Sabrina Michaud lors de l'”Expédition Zig Zag” à travers l’Afrique de 1960 à 1962 avec son mari, le photographe Roland Michaud : avec sa 2CV “Zafric” devant le Kilimandjaro en Tanzanie (Afrique de l’est).
Photo, 1960/62.

Entre 1960 et 1962, Sabrina et Roland Michaud font pendant 17 mois, une expédition photographique automobile à travers l’Ethiopie, en 2CV Citroën. Cette première grande aventure leur vaudra le troisième prix photographique au Challenge mondial de la couleur ( Kodak / Air France / Jours de France ), et le Prix Citroen 1963 pour la qualité de la documentation photographique rapportée.

Entre 1964 et 1968, nouvelle expédition photographique Caméléon pendant 4 ans, en voiture tout-terrain, à travers l’Asie, de Paris à Singapour
Puis ce sont les premiers grands reportages publiés dans la presse internationale : Paris-Match, Réalités, Connaissance des Voyages, Courrier de l’UNESCO , Life, Venture.

Les années 70 l’Afghanistan

Joueurs de Buzkashi à DAlautabad (provonce de Balkh, sud du Turkestan).
Février 1968. &copy Michaud / AKG Images

1970 et 1971 sont les années ou ils parcourent l’Afghanistan à cheval, en hiver, chez les Kirghizes du Pamir. 1972 et 73, nouvelle expédition l’hiver dans le Turkestan afghan avec leur fils Roman, âgé de 4 ans et demi. Parution du premier article dans le National Geographic Magazine : Caravane sur le toit du monde (avril 1972) ; et du second article dans le même magazine : Turkomans, audacieux cavaliers des steppes
(novembre 1973).

En 1974, nouveau départ en famille dans les montagnes du Karakoram au Pakistan. (pays Hunza et Baltistan) puis l’année suivante mission photographique de 7 mois dans les pays musulmans pour la préparation du Festival de l’Islam, à Londres en 1976. Deux livres illustrés par Roland : Art de l’Islam, texte de Titus Burckhardt ; Sciences Islamiques, texte de S.H Nasr publiés par le World of Islam Publishing Company.

Kodak organise la première exposition photo des Michaud, Miroirs Afghans, à l’occasion de l’ouverture de son centre d’informations, à Paris, Av. George V.

Parution de « Caravanes de Tartarie », aux Editions du Chêne. Le livre est épuisé en trois mois et attire l’attention des critiques et du public pour sa qualité et sa profondeur. Il paraîtra aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, en Allemagne, puis en Espagne et en Italie. Après trois éditions reliées, il sera publié en édition brochée et sera vite considéré comme un classique du genre influençant de nombreux jeunes photographes attirés par le voyage et l’aventure.
Voyage en Inde (1978). Deuxième livre publié par la SNEP. L’exposition Kodak voyage jusqu’en Afghanistan. Le livre sur les sciences Islamiques est publié en langue arabe à Tunis.

En 1977/78, nouvelle expédition automobile de 15 mois en Afghanistan et en Inde pour le magazine allemand GEO. Puis en 1980, second séjour en Corée du Sud. Sabrina et Roland Michaud sont invités à Arles pour projeter leurs images aux Arènes. Publication, toujours aux Editions du Chêne, de « Mémoire de l’Afghanistan », publié rapidement en Allemagne, en Angleterre et aux Etats-Unis, puis plus tard en édition brochée. Publication d’un autre livre bien accueilli « L’Orient dans un miroir », résultat de 14 années de réflexion et de travail sur la continuité de la civilisation islamique.

Les années 80, la consécration

En 1981, campagne aux Etats-Unis en faveur des réfugiés Afghans. Roland et Sabrina Michaud présentent leurs photos en projection au Smithsonian, à Washington, à l’Asia Society, à New York, et à Harward, à Boston. Parution de « Corée de Jade » aux éditions du Chêne avec coédition américaine et anglaise.

Les voyages se poursuivent : Yémen, Inde. Roland et Sabrina approfondissent leur connaissance de l’Orient et publient dans la presse internationale.

Les années 80, publication du livre « La Route d’Or de Samarkand » aux Editions du Chêne. Voyages en Inde. Sortie du livre « L’Inde des 1001 nuits », aux Editions du Chêne avec coédition en Allemagne en Angleterre et aux Etats-Unis. « L’Art de l’Islam » sort en France, aux Editions Sindbad, avec le texte de Titus Burckhardt.

1986, voyages en Turquie et au Pakistan. Exposition photo à Londres à la Zamana Gallery sur l’Inde, qui voyagera pendant 18 mois à travers le Royaume-Uni, puis  à Paris, et dans les grandes villes de l’Inde. Roland et Sabrina Michaud entrent dans la Fondation Leica.

Roland complète en 1988 sa connaissance de la Route de la Soie qu’il fréquente depuis 20 ans en parcourant la partie chinoise, cette fois en compagnie de son fils, qui va avoir 20 ans. Sortie de l’ouvrage « Les Cavaliers », aux Editions Nathan Images coédité en Allemagne et en Angleterre. L’année suivante les Michaud sont au travail en Inde à la grande Kumbh Mela, pèlerinage hindou qui n’a lieu qu’une fois tous les douze ans.

Les années 90, 2000

1990, Roland et Sabrina retournent en Inde pour la mise au point de «L’Inde dans un Miroir », publié aux Editions Nathan Images, résultat de 25 années de travail.
Roland traverse alors la Mongolie à cheval avec une expédition franco-mongol, qui retrace l’itinéraire du moine franciscain Guillaume de Rubrouck au 13ème siècle.

Puis c’est le début d’un travail de fond en Occident et débutent par l’Espagne. Parution de « Derviches du Hind et du Sind », avec un texte d’Anne-Marie Schimmel. Exposition à Perpignan dans le cadre de «Visa pour l’image ».

« L’Orient dans un miroir » est publié à Londres douze ans après sa première parution française. «Voyage dans l’Empire Mongol », le célèbre récit de Guillaume de Rubrouck, traduit du latin par Claire et René Kappler, est publié à l’Imprimerie Nationale avec les photos de Roland.

Un travail personnel de 15 ans, effectué de 1964 à 1978, sur la décoration islamique est publié à l’Imprimerie Nationale, sous le titre « Faïence d’Azur », avec un texte de Michael Barry. Le livre est également publié en Angleterre, aux Etats-Unis et en Allemagne.

Roland Michaud à Cox’s Bazar au Bangladesh en juin 2011. copyright / zeppelin

En 2000, Sabrina et Roland Michaud séjournent à Jérusalem . Sortie « La Grande Muraille de Chine » à l’Imprimerie Nationale avec un texte de Michel Jan. Exposition photo sur le thème de la Muraille de Chine au Petit Palais en parallèle avec l’exposition archéologique : « Chine : la gloire des empereurs ».

Restés fidèles à la photographie argentique, Roland & Sabrina Michaud ont plusieurs plusieurs ouvrages exceptionnels ces dernières années : “L’Asie des Tartares” aux Éditions Gallimard et “Les Mille et Une Nuits” aux Éditions du Seuil en 2011, en octobre 2015, leur grande monographie aux Editions de La Martinière “Voyage en quête de lumière” et en octobre 2019 le récit inédit de leur aventure au Pamir afghan “La Dernière Caravane” aux Editions Nevicata. Sans compter leur testament photographique “La Mousson” à paraître en Octobre 2020 aux Editions Paulsen.

Voir leurs photographies sur le site de l’agence AKG-Images

Tous nos articles concernant Sabrina Michaud et Roland Michaud