Jean-Claude Delmas, photographe

Mis à jour le Par
JC Delmas

 

Jean-Claude Delmas est un journaliste, reporter-photographe français  né le 8 mars 1943 à Dijon. Il vit actuellement à la Réunion.

Bourguignon de naissance avec des origines occitanes, un pied dans le « Pinot noir » de Bourgogne par ses origines maternelles et l’autre pied, le « gauche », dans le « Carignan » de l’Hérault rouge de son grand-père.

1980 Jeux Olympiques de Moscou, en attendant le bus de presse

Études dilettantes au Lycée Carnot de Dijon, marin dans la « Royale », parcourt mers et terres lointaines avant de revenir au port d’attache dijonnais quelques années après, déjà passionné par la photographie et le reportage avec ses premières photos d’actualités chaudes lors des événements dramatiques de Bizerte en Tunisie en juillet 1961 pendant la guerre d’Algérie.

Débute en 1964 sa carrière de journaliste à Dijon, reporter-photographe au journal Les Dépêches, véritable école de journalisme, pépinière de futurs talents de plume et d’image. Couvre l’actualité dijonnaise, bourguignonne et de l’est de la France pendant dix ans, jour après jour,  en passant du célèbre, ineffable et folklorique Député-Maire de Dijon, le Chanoine Kir, à la mort et aux obsèques du Général de Gaulle en 1970 à Colombey-les-Deux Églises, au long conflit social à l’usine des montres LIP à Besançon, à la révolte dramatique des prisonniers  condamnés à la perpétuité de la Centrale de Clairvaux tout en illustrant au fil  des jours et des années l’actualité quotidienne régionale.

Accomplit ensuite une longue carrière de photojournalisme à l’Agence France Presse (AFP) puis à l’agence REUTER’s, couvrant l’actualité autour de la planète: reportages politiques internationaux, campagnes présidentielles dont celle de François Mitterrand en 1981, nombreux voyages pastoraux internationaux du Pape Jean-Paul II,  conflits et guerres, au Liban en 1985, Irak-Iran en 1986,  mais également conflits sociaux, LIP, Larzac, Corse, Viticulteurs du Midi, nucléaire, sans oublier tous les grands événements sportifs nationaux et internationaux.  Jeux Olympiques d’été et d’hiver, Coupe du Monde de football, Tours de France cycliste, Coupes du monde de rugby et Tournois des 5 nations, Championnats du monde de gymnastique, de patinage artistique et tant d’autres événements où alternent drames et espoirs des « petits et des grands » de par le monde, sans oublier artistes, écrivains, peintres, musiciens, vedettes de la chanson, du cinéma, du théâtre et surtout un regard particulier sur les grands musiciens de Jazz pendant plus de 50 ans.

Jacques Chirac, une des photos les plus connue de Jean Claude Delmas

Témoin passionné de cette plnète, la notre, qui bouge chaque jour et qui ne tourne jamais bien rond. La vie, l’actualité saisie constamment sur le vif  au 500ème de seconde avec toujours un regard perçant, objectif et critique, préservant le recul et l’humour parfois décapant.

Nombreuses expositions photographiques sur plusieurs thèmes en France métropolitaine et maintenant à la Réunion.

Publication d’ouvrages photographiques notamment sur les hommes politiques, les Gargouilles de Notre-Dame de Dijon  mais également sur les musiciens de Jazz  « saisis » au vol des notes de musique et des improvisations pendant 50 ans au fil des concerts et grands festivals de jazz français et européens … Cerises « musicales » sur le “gâteau“  de l’actualité pas toujours sucrée.

 

Récompenses

  • 1er Prix international de la meilleure photo sportive A.I.P.S-Adidas en 1985 pour la photo dramatique de la chute de l’athlète américaine Mary Decker aux J.O de Los Angeles en 1984.
  • 1er Prix national de la meilleure photo sportive du Prix « Martini » en 1979 avec la photo de l’abandon pathétique de Bernard Thévenet dans la montée d’un col pyrénéen lors du Tour de France cycliste de 1978.
  • Primé au World Press Photo en 1981 pour une photo de gymnastique aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980.