Gérard-Aimé, photojournaliste (1943-2018)

France. Ile de France. Paris.22 rue de Douai. Autoportrait réalisé entre octobre 1967 et avril 1968

Gérard-Aimé est un photojournaliste français, co-fondateur de l’agence de presse Fotolib (1973-1978). Gérard-Aimé est né le 18 septembre 1943 à Livron (Drôme) et décédé le 11 mai 2018 à Valence (Drôme).

Il débute dans le journalisme et la photographie dès ses études secondaires à Valence. Il crée avec quelques amis une revue “La jeune critique” ou il écrit des articles sur les films que projette le ciné-club qu’ils ont également créé.

Mais c’est à Nanterre, au début des années 60,à l’Université que Gérard-Aimé débute dans le photojournalisme d’abord militant pour les organes des Jeunesses Communistes Révolutionnaires (JCR) puis professionnellement pour l’agence de presse APIS.

Marc Kravetz, qu’il a connu à l’UEC, lui présente Jean-Jacques Brochier et il entame une collaboration avec le Magazine Littéraire pour lequel il photographie Sartre, Foucault, Malraux etc.  Dans le même temps, il collabore à l’Idiot International de Jean-Edern Hallier puis à J’accuse, à La Cause du Peuple et nombre de publication de gauche et d’extrême gauche.

Avec le photographe Horace, il donne des cours de photojournalisme et cofondera le collectif de photographes Boojum Consort.

A la création de Libération, il cofondera l’agence de presse Fotolib, première agence photo lié au quotidien. Il en sera le pdg de 1973 à la fermeture de l’agence en 1978.

Il travaillera ensuite à Canal, le journal de la Mairie de Pantin.

Tous nos articles concernant Gérard-Aimé