Agence de Presse Libération (1971-1973)

En-tête du bulletin de l'Agence de Presse Libération (APL) (c) Collection Puech.info
En-tête du bulletin de l’Agence de Presse Libération (APL) (c) Puech.info

L’Agence de Presse Libération (APL) est une agence fondée le 18 juin 1971 par Jean-Claude Vernier et Maurice Clavel. Jean-Paul Sartre se joindra à eux comme co-directeur de la publication.  L’APL est une émanation de la Gauche Prolétarienne qui s’appuie  sur un large mouvement chez les journalistes dû à des événements divers où la Presse se sent visée par la répression commandée par Raymond Marcelin, ministre de l’Intérieur.

L’APL sera alimentée par un vaste réseau de correspondants mis en place par Jean-Claude Vernier avec les militants de la Gauche Prolétarienne.  L’APL jouera un rôle clé lors de l’assassinat de Pierre Overney à Renault en diffusant une série de photographies de Christophe Schimmel.  L’enlèvement de Robert Nogrette de la Régie Renault et le stock de montres de Lip seront deux autres “scoops” de l’APL.

L’APL disparaitra au fil des mois après la création du quotidien Libération.

L’équipe de l’APL

Les initiateurs : Jean-Claude Vernier, Claude-Marie Vadrot, Evelyne Le Garrec

Les fondateurs : Jean-Claude Vernier, Maurice Clavel, Jean-Paul Sartre

Les collaborateurs: Patrick Benquet, Antoine de Gaudemard, Jean Guisnel, Bénédicte Mei, François Pignet, Zina Rouabah,



L’APL Photo, créée par Cécile Hallé et Christophe Schimmel dès la création de l’agence sera, en 1973 partie intégrante de la nouvelle agence de photo du quotidien Libération: Fotolib.

Photographes :  Francine Bajande, Christian Rausch, Didier Maillac et nombres de militants ou de photographes

 

Interview de Jean-Claude Vernier en 2003

 

Contexte et bibliographie de la création de l’APL

1 Response

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.