[PODCAST] Syrie, Laurent Van Der Stockt témoigne sur l’usage du gaz Sarin

Laurent Van Der Stockt (notre photo) et le journaliste du Monde, Jean-Philippe Rémy, ont été honorés par le Prix Bayeux-Calvados 2013 des correspondants de guerre pour leur travail en Syrie – Photo © Geneviève Delalot

Fin 2020 et début 2021, trois ONG, en Allemagne et en France, portent plainte dans chacun de ces Etats pour crime contre l’humanité. Entre le 12 et le 14 avril 2013, Bashar al-Assad, Président syrien, fait bombarder le quartier Jobar, à Damas.

Ce n’est pas un bombardement commun, non, il s’agit d’un bombardement d’un gaz neurotoxique : le sarin.

Laurent Van Der Stockt, photographe et Jean-Philippe Rémy sont sur place pour le journal Le Monde. Ils subissent ce bombardement, Laurent Van Der Stockt souffrira de cette attaque.

Si l’on sait tout cela, c’est aussi parce que Laurent Van Der Stockt et Jean-Pierre Rémy ont ramené des échantillons (du sang, de l’urine, des cheveux). Analysés en France, ces échantillons révèlent l’innommable.

Laurent Van der Stockt raconte cet épisode. Cet enregistrement a été réalisé à l’hiver 2013, à Dunkerque, à l’occasion de l’exposition «Révolutions arabes, l’épreuve du temps », réalisée par Alain Mingam.

Nos articles conccernant Laurent Van Der Stockt

Lire dans Le Monde

 Guerre chimique en Syrie – Sur le front de Damas

Un podcast de Jean-Louis Vinet

Jean-Louis Vinet

Journaliste, communicant, enseignant, formateur, Jean-Louis Vinet met à profit sa curiosité pour faire savoir et partager. Du tour du monde des grands conflits pour France Inter, à la direction des relations-médias du CNRS, puis celle de l’Institut National des Sciences de l’Univers, de la direction des affaires culturelles de la Ville de Vannes à la fondation WGR la radio des grands reporters, Jean-Louis a toujours travaillé dans le respect de l’autre, l’envie de communiquer son expérience, de révéler la curiosité de chacun. C’est donc tout naturellement qu’il apporte ses compétences à A l’œil.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.