Paul Marnef quitte la direction de Sipa Press

Paul Marnef d'Isopix (Beligique) (c) Philippe Charliat pour A l'oeil
Marnef l’ami des agences

Après sept ans à la direction générale de l’agence Sipa Press, Paul Marnef démissionne pour des raisons inconnues qualifiées de « personnelles » … Paul Marnef continue de gérer les agences Starface à Paris et Isopix à Bruxelles.

Le 22 novembre 2013, le Tribunal de commerce de Paris validait l’offre de reprise de l’agence Sipa Press conduite par Miquel Ferro, alors PDG de l’agence anglaise Rex Features, et par Paul Marnef de l’agence belge Isopix, épaulés par deux autres associés. On se souvient peut-être que Sipa Press avait été amenée au tribunal par la soudaine disparition de ses actionnaires allemands, les ineffables propriétaires de l’agence DAPD elle-même en faillite. Ces braves financiers avaient à l’époque la prétention de tailler des croupières à l’Agence France Presse

C’est cette douloureuse mésaventure de l’agence fondée par Göksin Sipahioglu en 1973 qui conduisit le belge Paul Marnef à la direction générale de la nouvelle société Sipa Press que Mete Zihnioglu pilote au jour le jour, et même la nuit !  Dernier chiffre d’affaire déclaré pour 2017 : 5 679 800,00 €.

Après sept ans d’allers-retours entre Bruxelles et Paris, Paul Marnef jette le gant le 8 mars dernier par une lettre recommandée à Miguel Ferro, Président de Sipa Press : « Cher Miguel, Dans le prolongement de nos échanges…/… je suis au regret de devoir vous confirmer ma démission en tant Directeur général de Sipa Press avec effet immédiat. »

Je joins Paul Marnef au téléphone :

« Je vois que vous m’espionnez. »

En date du 8 mars je lis votre lettre de démission …

« Il y a ma signature dessus ? Si c’est écrit, c’est que cela doit être vrai. » Silence. « Il y a toujours plein de raisons. Mais à un moment donné, il faut que je me consacre à ma famille et à mes activités en Belgique… ».

Donc ce sont pour des raisons personnelles que vous avez démissionné ?

« C’est comme cela que l’on dit, non ? Mais je reste gérant de Starface. »

Et vous êtes toujours associé à Miguel Ferro dans Akamedia pour la diffusion de vidéos ?

« Oui. » Paul Marnef dit lui-même qu’il est « un belge qui communique avec modération. »

Manque de chance, Miguel Ferro le franco-espagnol ne répond pas au téléphone, mais depuis 2013 je n’ai jamais pu le joindre.  Quant à Mete Zihnioglu, il a troqué sa faconde moyen-orientale pour un discours digne des compagnies américaines.

« Il n’y a rien à dire… Tu peux faire quelque chose, mais ce n’est pas une affaire. Ça va juste donner à penser que Sipa va mal. Notre problème c’est celui de tout le monde, comment passer le cap de cette crise où tout le monde prend prétexte pour ne pas payer les factures. »

La démission de Paul Marnef est intervenue avant l’épisode du Covid-19, donc elle est, a priori, sans rapport.

Michel Puech

 Voir la page de Sipa press

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.