CORONAVIRUS
Thomas Pey / AKG : « Nous observons une baisse de nos téléchargements de l’ordre de 25%  »

Thoma Pey, directeur d’AKG-Images (c) Adine Sagalyn

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des patrons d’agences de presse photo pour connaître la situation face à cette « guerre » mondiale et sanitaire. Aujourd’hui, la réponse de Thomas Pey directeur d’AKG Images.

Fondée voici plus d’un demi-siècle en Allemagne, l’agence Akg-images (Archiv für Kunst und Geschichte : Archive pour l’art et l’histoire) est implantée dans trois capitales européennes, Berlin, Londres et Paris. Le bureau de Paris est dirigé par Thomas Pey. Le dernier chiffre d’affaire publié était de 1 190 368 €  avec un résultat positif de 2 722 € et huit salariés. (Souce: infogreffe.fr)

Photographes en diffusion :  Paul Almasy, Denise Bellon, Peter Cornelius, Michel Dieuzaide, Jules Dortes, Christian Lemaire, Jacques Rouchon, Erich Lessing, Manuel Bidermanas, Jacques Boissay, Justin Creedy Smith, Marc Deville, Philippe Ledru, Olivier Martel, Alain Nogues, Bruno Pérousse, Pisarek Bildarchiv, Tony Vaccaro, Jacques Violet etc.

 

1/ Est-ce que des collaborateurs de votre agence sont malades et/ou absents (combien par rapport à l’effectif) ?

Aucun membre du staff n’est malade. Nous sommes tous en télétravail. Deux de mes collègues sont parties se réfugier à la campagne en province, mais elles disposent d’une connexion internet. Nous avions anticipé le confinement et avions pris nos dispositions : chacun a emporté ses dossiers en cours, notre informaticien a pu installer à distance sur les ordinateurs des uns et des autres les logiciels nécessaires et nous avons fait les renvois d’appel, notre site internet fonctionne H24. Donc, nous sommes opérationnels.

2/ Quelles consignes et équipements ont été donnés à vos photographes sur le terrain ? Et ont-ils rencontré des difficultés avec les forces de l’ordre ?

Comme nous sommes une agence d’archives, nous n’avons pas de photographes sur le terrain ou en reportage à proprement parler. Par contre, tous nos photographes nous ont dit qu’ils mettraient à profit cette période de confinement forcé pour se replonger dans leurs archives et je pense que c’est une très bonne idée de leur part !

3/ Craignez-vous que cette pandémie vous conduise à revoir vos projets ou même à fermer votre agence ? Quelles incidences sur votre chiffre d’affaires ?

Cette pandémie a déjà et aura un impact sur notre activité. Nous observons une baisse de nos téléchargements de l’ordre de 25% pour l’instant et moins de demandes de devis ou de commandes internet. Quelques annulations de bons de commande aussi, notamment parce que beaucoup d’expositions sont annulées. C’est le problème de cette crise sanitaire qui se transforme inexorablement en crise économique : comme tous les secteurs de l’économie sont touchés en même temps, il y a un effet domino qui est en cours.

Pour l’instant, il m’est difficile de jauger l’impact réel que cette crise aura sur notre chiffre d’affaires. Si le confinement ne dure pas plus de deux mois, je pense que l’on s’en tirera avec une baisse de chiffre d’affaire de l’ordre de 20% par rapport à l’an passé. Notamment parce que nous avons beaucoup de clients de l’édition qui reportent leurs sorties de livres à l’année prochaine.

Si, par contre, le confinement devait durer plus longtemps, par exemple jusqu’à fin juin, ce serait plus grave parce que les mois d’été sont d’ordinaire calmes et je ne pense pas qu’il y aura un rattrapage de l’activité en été. L’inconnu reste un hypothétique rebond sur le dernier trimestre. Mais, il est clair que nous aurons un gros trou d’air au niveau trésorerie en mai / juin / juillet / août parce que la faiblesse des paiements sur ces mois-ci correspondra à la baisse d’activité actuelle et sur avril / mai. Nous avons déjà une forte baisse (depuis mardi dernier) de nos règlements clients. Tous les services comptables sont désorganisés et ceci impacte clairement les règlements fournisseurs de nos clients.

Propos recueillis par courriel le 27 mars 2020

MP

 

Site officiel de l’agence AKG : https://www.akg-images.fr/

Notre série CORONAVIRUS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.