CORONAVIRUS
Serge Corre/Andia : « 75% de baisse du chiffre d’affaire »

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des patrons d’agences de presse photo pour connaître la situation face à cette « guerre » mondiale et sanitaire. Aujourd’hui, la réponse de Serge Corre gérant de l’agence Andia.

L’agence de presse photo Andia fondée en décembre 1990 est basée en Bretagne à Pacé. Elle se remet des difficultés financières qu’elle a rencontrées en 2017 comme nombre de sociétés de diffusion de photographie. Son dernier chiffre d’affaire publié en 2014 fut de 854 800 €.

Alpaca Productions est une agence de photo basée à Lyon. En 2018 elle a réalisé un chiffre d’affaire de 87 400 €.

1/ Est-ce que des collaborateurs de votre agence sont malades et/ou absents (combien par rapport à l’effectif) ?

Tout le monde est en chômage partiel sur ANDIA comme sur ALPACA

 

2/ Quelles consignes et équipements ont été donnés à vos photographes sur le terrain ? Et ont-ils rencontré des difficultés avec les forces de l’ordre ?

Aucune consigne de travail sur le terrain. Qu’ils restent confinés et travaillent sur leurs sélections d’images archives, leurs sites internet… Priorité à la santé.

 

3/ Craignez-vous que cette pandémie vous conduise à revoir vos projets ou même à fermer votre agence ? Quels incidences sur votre chiffre d’affaire ?

Pour l’agence ANDIA au moins 75% de baisse de chiffre d’affaire sur le mois de mars et pour ALPACA le mois de mars est égal à zéro.

Propos recueillis par courriel le 23 mars 2020

MP

Site officiel d’Andia : http://www.andia.fr

Site officiel d’Alpaca : http://www.alpaca-productions.com

Notre série CORONAVIRUS

 

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.