La Chine punit deux agences de photo chinoises

Mardi 10 décembre 2019, The Cyberspace Administration of China (CAC), le « régulateur » de l’Internet chinois a interdit de diffusion les webs des agences photo Visual China Group (VCG) et ImagineChina (IC Photo) pour un étonnant motif celui d’avoir fourni « sans licence » des informations à des médias étrangers !

Ecran noir sur VCG.com : « 落实有关管理要求,视觉中国网站自即时起全面开展自查整改,整改期间网站暂停服务 » ce qui en « bon français googlien » se traduit par : « Pour mettre en œuvre les exigences de gestion pertinentes, le site Web Visual China a effectué un auto-examen et une rectification complets depuis immédiatement, et le site Web a suspendu ses services pendant la rectification».

« Auto-examen », « rectification », on se croirait au  temps de la « révolution culturelle », celle qui fit quelques millions de morts dans les années 60 !

Aucune explication précise n’est donnée par le « régulateur » chinois en dehors du fait que ces agences ont distribué du matériel informatif non autorisé à des médias étrangers ce qui tout compte fait, est leur raisons d’être !

Visual China Group et ImagineChina ne sont pas des agences inconnues. Visual China Group a défrayé la chronique du commerce mondial de la photographie en annonçant en janvier 2015 l’achat des stocks d’images de Corbis, la société créée par Bill Gates !

En même temps VCG confiait la diffusion hors Chine de l’ensemble à Getty images, tout en investissant 100 millions de dollars dans la société de Jonathan Klein et Mark Getty.

Depuis, on ignore tout des accords Corbis-VCG-Getty qui régissent la gestion de dizaines de millions de photographies dont, pour les français, celles des archives de Sygma. Aujourd’hui le site de Visual China Group (VCG) est inaccessible mais sur le web de Getty images la recherche « vcg » renvoie 488 676 Images.

Selon Simone McCarthy du South China Morning Post « Dans une déclaration du conseil d’administration de VCG publiée mercredi 11 décembre 2019 sur le site Web de la Bourse de Shenzhen, la société a déclaré qu’elle ne connaissait pas encore le calendrier de la réouverture de son site Web, car elle « effectue sérieusement et activement l’auto-inspection du contenu ».

Le cours des actions de VCG était en baisse de 10% en milieu de matinée mercredi et se poursuit selon l’indice du Wall Street Journal.

ImagineChina (IC Photo) est partenaire de l’Agence France-Presse (AFP), tandis que VCG, coté à la bourse de Shenzhen, est de longue date un partenaire exclusif de Getty Images.

Cette année, le géant chinois de la technologie ByteDance, qui possède les applications vidéo TikTok et Douyin, ainsi que la populaire appli d’information Jinri Toutiao, a acquis ImagineChina. Tandis qu’en avril dernier Visual China Group était déjà sanctionné d’une amende de 300 000 yuans (44 735 dollars) pour avoir facturé indûment des droits de reproduction de la fameuse photo « libre de droit » du « trou noir ».

Selon David Bandurski, codirecteur du China Media Project de l’Université de Hong Kong cité par South China Morning Post « le contrôle de toutes les informations et du contenu des informations, y compris les images, est considéré par les dirigeants chinois comme un impératif pour maintenir le contrôle social et politique. Mais au-delà de cela, nous ne pouvons pas dire clairement à ce stade si d’autres motifs ou intérêts sont en jeu dans ce cas. »

MP

Tous nos articles concernant Corbis-Visual China Group-Getty

 

Autres sources
Wall street journal : http://quotes.wsj.com/CN/XSHE/000681/company-people

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.