Qui détient la mémoire visuelle du monde ?


Le financier Albert Khan, au début du XXe siècle, avait pour rêve fou de rassembler la mémoire photographique du monde et de la stocker à Boulogne au milieu de jardins extraordinaires. D’autres depuis poursuivent le même objectif. Mais qui détient aujourd’hui les photographies historiques des évènements mondiaux ? A cette question, Bernard Perrine, journaliste, correspondant de l’Académie des Beaux-Arts, expert en photographie répond sans hésiter : « La Bibliothèque du Congrès américain » avant d’ajouter « Tout dépend aussi ce que l’on cherche. Si on prend les photographies historiques de la Grèce ou de l’Afrique, c’est plutôt à Paris, à l’Institut de France ou à l’Académie des Beaux-Arts… Mais pour les guerres, c’est la bibliothèque du Congrès américain qui en a le plus. A vrai dire il y en a un peu partout et Getty Images doit en détenir beaucoup. »

Getty Images, créé en 1995 par Mark Getty et Jonathan Klein, est devenue, en 20 ans, le leader mondial de la commercialisation de photographies, des plus anodines aux plus importantes pour l’Histoire. Son principal concurrent, Corbis fondée par Bill Gates en 1989 ? , a accumulé plus de 100 millions de clichés dans une ancienne mine de Pennsylvanie avant de jeter l’éponge en 2016. Bill Gates a vendu depuis ses fonds photographiques à Visual China Group (VCG), une société basée à Pékin et cotée en bourse à Shenzhen. Dans le même temps, coup de tonnerre sur le marché : VCG a confié la commercialisation hors Chine de son acquisition à Getty Images ! Comment en est-on arrivé là ?

Lire la suite dans 50 images qui ont marqué l’histoire, numro hors-série de Le Monde, octobre 2018