Romain Laurendeau lauréat du 1er prix Camille Lepage – On est ensemble

Visa pour l'image 2015
© Geneviève Delalot

Visa pour l'image 2015
© Geneviève Delalot

Le 12 mai 2014, Camille Lepage, une jeune photojournaliste de 26 ans, a été tuée dans une embuscade en Centrafrique.

L’an passé à Perpignan, Jean-François Leroy avait eu l’idée d’un livre sur son travail  et de le vendre pour financer un Prix Camille Lepage.

Le pari a réussi grâce  aux Editions CDP et cette année pour la première fois, Maryvonne Lepage remettra ce prix. Dans le jardin du Palais des Congrès, la maman de Camille nous en dit plus…

 

Communiqué de presse – Prix Camille Lepage 2015

L’Association « Camille Lepage – On est ensemble » a été créée le 20 septembre 2014, quelques mois après la mort de Camille Lepage en Centrafrique. Cette association a pour but de promouvoir la mémoire,
l’engagement et le travail de Camille.

CDP Éditions -Collection des photographes a eu la gentillesse de publier un livre du dernier travail de Camille Lepage en Centrafrique, République centrafricaine : On est ensemble. L’intégralité des ventes de ce livre est reversée par CDP Éditions au profit de l’Association « Camille Lepage – On est ensemble ».

Cette initiative de Denis Cuisy permet donc à l’Association « Camille Lepage – On est ensemble » de créer et de soutenir ce prix, doté de 8 000 euros, pour encourager le travail d’un photojournaliste engagé au long cours.

Le jury de la première édition du prix Camille Lepage 2015 s’est réuni le 11 juin 2015. Il était composé de Barbara Clément / Elle, Magali Jauffret / L’Humanité, Catherine Lalanne / Pèlerin Magazine, Dan Torres / Jeune Afrique, Lorenzo Virgili et Maryvonne Lepage, la présidente du jury.

Le lauréat de cette première édition est Romain Laurendeau.

Grâce à ce prix, Romain Laurendeau souhaite rester plusieurs mois en Algérie pour s’intéresser à la jeunesse algérienne, dans la continuité d’un reportage sur la jeunesse à Bab el Oued. Il se penchera plus précisément sur la place du foot et des « Dikis » dans la société (lieux secrets où les jeunes
peuvent se rencontrer pour boire, fumer, se faire tatouer…).