[CP] Journée d’étude sur l’unité d’action des syndicats de journalistes

Communiqué de presse

JOURNÉE D’ETUDE
organisée par les laboratoires universitaires CESSP (Paris) et CRAPE (Rennes)
avec le soutien de l’Alliance internationale de journalistes
accueillie par

le Centre de formation des journalistes
35, rue du Louvre
75001 PARIS
Métro Les Halles / Sentier
Contact : histoire.journalisme@gmail.com

Jeudi 13 novembre 2014
L’UNITÉ D’ACTION DES SYNDICATS DE JOURNALISTES
Regards croisés sur les convergences dans un paysage pluriel

Programme
En France, le paysage syndical des journalistes est diversifié, éclaté disent certains. Pourtant, le journalisme donne lieu à une profession solidaire, et l’histoire montre qu’à plusieurs occasions les journalistes et leurs organisations ont fait front ensemble. Cette journée d’études propose une approche du syndicalisme des journalistes au 20e siècle au travers de l’histoire des convergences syndicales, de la pluralité des organisations et des difficultés de l’unité d’action.

9h30 : Accueil
9h45 : Introduction de la journée
10h00 – 13h00. Des combats unitaires.

Le journaliste professionnel : un travailleur salarié comme les autres ? Camille Dupuy, IDHES, ENS-Cachan

1964-1984 : 20 ans de lutte pour acquérir l’indépendance de l’audiovisuel public. Jacqueline Papet, CFDT Journalistes

1974 : Loi Cressard sur les pigistes : quand la justice sociale était partagée Michel Diard, SNJ-CGT

1996-1999 : De l’abattement fiscal de 30 % à l’allocation forfaitaire pour frais d’emploi : une lutte unitaire face aux gouvernements de droite et de gauche Jean-François Cullafroz, CFDT Journalistes, étudiant Lyon2-Université catholique de Lyon

2006-2009 : Journalistes pigistes : une négociation tendue
Marie Pottier, SNJ-FO

13h00 – 14h00. Buffet

14h30 – 17h00. Des convergences d’organisations
1905-1930 : Syndicalisme ouvrier et syndicalisme journalistique : des relations ambivalentes Sandrine Lévêque, CESSP, Université Paris 1

1971 : L’élaboration de la déclaration de Munich des droits et devoirs des journalistes : entre ingérence extérieure et compétition intersyndicale Pierre Ganz, SNJ

1964- ? : L’Union nationale des syndicats de journalistes, ou la tentative de concilier syndicalisme de métier et syndicalisme de confédération
Denis Ruellan, CRAPE, Université Rennes 1

1944 : Une entreprise de représentation du patronat de presse : la Fédération nationale de la presse française Julie Sedel, SAGE, Université Strasbourg

Synthèse de la journée et perspectives par Michel Pigenet, Centre d’Histoire sociale du XXe siècle, Université Paris 1 Président de l’Association française d’histoire des mondes du travail

Journée animée par Thomas Ferenczi, journaliste et historien du journalisme

Entrée libre. Merci de signaler votre présence par mail à :
histoire.journalisme@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.