[CP] Après les incidents à BFM TV et le drame à Libération

Logo_SNJ-CGT

Communiqué de presse commun de la CGT et du SNJ-CGT

 

Ce matin un individu a tiré plusieurs coups de feu dans le hall du quotidien national Libération, blessant gravement un assistant photographe.

Selon les informations disponibles à cette heure, l’individu serait également celui qui avait menacé vendredi dernier plusieurs salariés de la chaîne d’information en continu BFM TV. Après avoir pointé une arme sur des journalistes présents, il avait déclaré : «la prochaine fois, je ne vous raterai pas ».

La CGT et le SNJ-CGT tiennent à exprimer toute leur émotion et à marquer leur solidarité avec les journalistes de Libération, ceux de BFM TV et l’ensemble des professionnels de la presse.

En visant des médias, c’est en effet la liberté d’expression et la démocratie que l’on cherche à museler. Le ministère de l’Intérieur a d’ailleurs décidé de placer sous protection policière toutes les rédactions parisiennes.

Ce triste événement est une nouvelle fois l’occasion de rappeler, après le drame de Kidal et l’assassinat des deux journalistes de RFI, que le journalisme n’est pas une profession comme une autre.

Montreuil, le 18 novembre 2013

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.