Journalistes otages en Syrie, ils sont 4 Français

Mis à jour le Par

otages-francais

Alors que l’annonce devait être faite samedi  prochain dans le cadre du  Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, le Premier Ministre a révélé ce matin à Europe 1 le nom de deux nouveaux otages au mépris du souhait des familles.

Stupéfaction ce matin à l’écoute d’Europe 1 !

Alors que se termine l’interview de Jean-Marc Ayrault par Jean-Pierre Elkabbach et Thomas Sotto,  on peut entendre le dialogue surréaliste suivant :

Europe1: « Depuis 126 jours, nos deux collègues d’Europe 1, Didier François et Edouard Elias sont retenus en Syrie…

JMA : « D’abord, je partage l’inquiétude, l’angoisse des familles, et les vôtres aussi comme collègues. Ces deux journalistes… »

Europe 1 « Que nous aimons beaucoup »

JMA : « Vos collègues… Nicolas Hennin et Pierre Torres… » (Sic)

Cette annonce a surpris tout le monde, car l’information n’était pas publique à la demande des familles « pour ne pas gêner » l’action des pouvoirs publics.

Eric de Lavarène, administrateur de l’agence de production Solas Films, dont Nicolas Hénin fait partie a déclaré à l’AFP « J’ai été stupéfait qu’Ayrault sorte l’information avant le moment prévu par les familles qui avaient décidé, en concertation avec les autorités en charge de ce dossier, de rendre l’information publique samedi à l’occasion de la remise du prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre.

 François Didier  est grand reporter  d’Europe 1, Edouard Elias en mission pour Europe 1 est photographe comme Pierre Torres. Nicolas Hénin, nominé au prix Bayeux dirige depuis sept ans le bureau de l’agence de presse de télévision Solas Films en Afrique et au Moyen-Orient. »

MP