Gamma/Sygma: Alain Dupuis, L’aube des conquérants

Mis à jour le Par
Saumur, 4 aout 2011 Alain Dupuis, chez lui. Ancien directeur commercial de Sygma, ancien "vendeur" de l'agence Apis. (c) Michel Puech / www.puech.info
Saumur, 4 aout 2011 Alain Dupuis, chez lui. Ancien directeur commercial de Sygma, ancien “vendeur” de l’agence Apis. (c) Michel Puech / www.puech.info

Alain Dupuis fut, pendant quarante ans, vendeur de photos, tout d’abord pour APIS puis pour l’agence Sygma où il fut rejoint par Claude Duverger, Tony Rubichon, etc. La création de Sygma fut le début d’une concurrence folle entre Gamma, Sygma et Sipa Press fondée la même année que Sygma par Göksin Sipahioglu. En quelques année ces agences se sont employés en quelques années à faire monter les prix des reportages photos jusqu’à la démesure.

Entre 1985 et 1995, ils ont créé ce que l’on a appelé « l’âge d’or du photojournalisme », une parenthèse dorée durant laquelle les photographes, mais en premier, les vendeurs, se sont « enmilliardés » à coup de vrais et de faux scoops, de prises de risque insensées des photographes et de « rendez-vous people » bien organisés. Ce fut l’époque où comme le disent plusieurs témoins : « le parking de Sygma était le premier de France avec ses Porsche, ses Jaguar, ses Ferrari… »

Plus dure fut la chute.

Michel Puech

Alain Dupuis: L’aube des conquérants

Interview d’Alain Dupuis réalisée chez lui en août 2011 (extraits)

Au moment de la scission chez Gamma en 1973, Hubert Henrotte achète APIS, les photographes, les archives, tout…  J’étais très content de travailler avec cette équipe. On s’est donc tous retrouvés rue Réaumur dans les locaux d’APIS : une entrée, un laboratoire, deux petits bureaux, un  pour la comptabilité, l’autre pour Henrotte,  et dans le couloir une glaceuse rotative et les archives des tirages photos…

Les premiers mois Henri Bureau a obtenu un rendez-vous chez les Pompidou. Alain Noguès a « couvert » la sécheresse dans le Sahel. Il y avait aussi comme photographes Alain Dejean, Christian Simonpietri et d’autres… J’en oublie évidemment. Mais leurs reportages se sont tout de suite bien vendus. Nous avions quand même Gamma  en face… Mais ils étaient un peu déstabilisés…

Propos recueillis par Michel Puech

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.