Olivier Royant, directeur de la rédaction de Match et Jean-François Leroy© Geneviève Delalot