Laurent Van der Stockt photographie la place Tahir

Mis à jour le Par

Demonstration Against Egyptian President Hosni Mubarak In Cairo

« Je suis d’une génération qui ne croit plus qu’une photo peut changer le monde » me confiait en novembre dernier le grand reporter de Gamma au moment de sa dernière exposition à Paris.

« Les photos exposées au Petit endroit, je les ai faites en Iraq entre 2003 et 2005, du début de l’intervention de l’armée américaine – alors que l’Iraq était soupçonné de détention d’armes de destruction massive – jusqu’après l’opération «Phantom Fury» qui écrase Fallujah, le bastion sunnite.»

Et puis, se reprenant, soucieux que sa première phrase ne soit pas mal interprétée, il ajoutait :

« Mais il y a toujours l’idée d’une autre société… Et la photographie peut libérer la parole. »

Rien d’étonnant donc, qu’il fut parmi « les vieux » – comme les qualifie la jeune génération de photo-reporters – à sauter dans un avion pour le Caire, rejoindre la jeunesse égyptienne place Tahir.

Demonstration Against Egyptian President Hosni Mubarak In Cairo Demonstration Against Egyptian President Hosni Mubarak In Cairo Demonstration Against Egyptian President Hosni Mubarak In Cairo Demonstration Against Egyptian President Hosni Mubarak In Cairo Anti-Government Protesters Clash With Pro-Mubarak Demonstrators In Cairo Anti-Government Protesters Clash With Pro-Mubarak Demonstrators In Cairo Anti-Government Protesters Clash With Pro-Mubarak Demonstrators in Cairo Anti-Government Protesters Clash With Pro-Mubarak Demonstrators in Cairo Demonstration Against Egyptian President Hosni Moubarak In Cairo

Né le 29 juillet 1964 en Belgique, Laurent Van der Stockt réalise son premier reportage à 16 ans. A la fin de ses études secondaires, il fait son service civil en tant qu’objecteur de conscience et réalise un reportage sur les handicapés mentaux dont il s’est occupé pendant un an et demi.

En 1989, il voyage clandestinement en Roumanie. En 1990, après être retourné en Roumanie pendant l’insurrection, il entre au staff de l’agence de presse Gamma.

François Lochon, l’actuel patron de Gamma-Rapho, était déjà actionnaire de l’agence à l’époque : « Je me souviens très bien de l’arrivée de Laurent. Il était comme moi quelques années plus tôt. Il débutait : conseils des ministres, conférences de presse, rendez-vous avec des personnalités. C’était Henri Bureau, le rédacteur-en-chef à l’époque.»

« J’ai très vite pu m’exprimer à Gamma » se souvient le photographe « Henri m’a projeté dans toutes les directions… J’ai beaucoup appris. »
Fidèle à l’agence Gamma il a « resigné avec Lochon » un contrat de diffusion.

MP
www.gamma-rapho.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.